Vendredi 24 Mars 2017
taille du texte
   
News France
Mercredi, 07 Juillet 2010 17:45

Actualité 07/07/2010 Aquitaine

Fayat continue sa croissance externe
Le groupe Fayat, Bordelais constituant le 4e groupe hexagonal de BTP après les 3 majors, vient de boucler l'achat en juin de TTI (travaux électriques et automatismes, signalisation ferroviaire de la RATP notamment, 30 millions d'euros de CA 2009, 120 salariés à Noisy-le-Sec). En mai, c'était à l'entreprise bretonne ERS (électricité) de se faire avaler. Mais la croissance externe ne se passe pas toujours bien... Clément Fayat, PDG fondateur, a affirmé que la société Cari, rachetée en début d'année, avait une situation financière plus dégradée que ce que ses comptes laissaient paraître. Fayat a décidé d'engager une action civile en justice. (SO page 6 - Les Echos page 16 - La Tribune page 16)

Un pôle d'excellence rurale naît en Sud-Gironde
La Réole, Grignols, St-Symphorien et Villandraut ont des projets de maisons de santé et ont décidé de créer un réseau, ce qui leur vaut la labellisation de pôle d'excellence rurale. Cela s'accompagne de subventions allant de 350.000 à 1,5 millions d'euros. (SO33 page 14)

RÉGION 
  La filière porcine forme ses ouvriers
L'Interprofession porcine aquitaine (Inpaq) a lancé un stage de formation pour dix personnes il y a trois mois. Les dix stagiaires ont trouvé un emploi définitif. La Région et l'Inpaq ont consacré 42.000 euros à cette formation. (RP64 page 7)

Dordogne 
  Le prix des pommes trop bas
Secrétaire d'Etat en charge des Technologies vertes, Valérie Létard a répondu à une question du sénateur Bernard Cazeau, président de Dordogne, sur la situation tendue des producteurs de pommes, à qui on achète la production 80 cents le kilo. Aides à l'export et renforcement de la promotion sont prévus a expliqué la ministre. (SO24 page 13)

L'Internet sectionné à Neuvic
Trois mille foyers ou entreprises de Neuvic-sur-l'Isle et St-Germain-du-Salembre ont été déconnectés d'Internet hier en fin de matinée, après qu'une trancheuses de chantier ait sectionné la fibre desservant les localités. (SO24 page 15)

Centre pour jeunes en décrochage
A Périgueux, le centre de préformation "Le Relais" accueille chaque année entre 8 et 14 jeunes de 12 à 21 ans, en rupture scolaire ou professionnelle, pour les former. (SO24 page 18)

Nontron fête le couteau début août
Nontron redeviendra les 7 et 8/08 capitale nationale du couteau, avec la fête dédiée où 10.000 personnes sont attendues. (SO24 page 13)

Capeb : pétition contre l'autoentrepreneuriat
La Capeb 24 a emmené hier en préfecture une pétition contre les autoentrepreneurs. (SO24 page 13)

Commerces en Dordogne
Cinq marchés nocturnes sont prévus à Périgueux cet été, à partir de 20h30 : ce soir, les 21 et 28/07 et les 11 et 18/08. (DL page 4)

Gironde 
  Cinémax Linder doit se moderniser ou mourir
Le cinéma associatif Cinémax Linder à Créon doit passer au numérique (et à la 3D) pour pouvoir continuer à projeter des films récents, l'argentique a vécu. L'investissement est de 78.000 euros, trop lourd pour l'association qui cherche à bénéficier du soutien des collectivités locales. (SO33 page 27)

Les salariés de First maintiennent la pression
Des salariés de First ont distribué hier des tracts devant la concession Palau à Bruges. Ford Europe doit faire de nouvelles propositions pour le maintien du site de Blanquefort aujourd'hui. (SO33 page 20)

Ambès et Gotham construisent un nouveau quartier
Le groupe Gotham et le maire d'Ambès ont posé la première pierre de la première phase du programme immobilier de la Pierre prévoyant la construction de 600 logements. Les 300 premiers juste mis en chantier seront livrés en 2012. (SO33 pages 13 et 25)

Un peu plus que des huîtres à déguster dans le Bassin
Les ostréiculteurs du Bassin d'Arcachon veulent proposer, en plus des huîtres, des bulots, bigorneaux et crevettes à déguster dans leurs cabanes. La préfecture pourrait accorder une autorisation pour la saison à 70 ostréiculteurs. (SO33 page 13)

Rencontres du logiciel libre
Le campus de Bordeaux, à Pessac et Talence, accueille jusqu'au 11 juillet les 11e rencontres du logiciel libre. Elles sont organisées par l'Association bordelaise des utilisateurs de logiciels libres (Abul). (SO33 page 24d - SO page 9)

Nouveau président à l'UIMM 33-40
François Coutrot directeur de la société Aéro-Gy (proche du groupe Safran) est le nouveau président du syndicat Landes-Gironde de la fédération métallurgie- UIMM. (SO33 page 15)

InCité construit des logements sociaux
InCité, aménageur et bailleur social du centre historique de Bordeaux, renoue avec son activité de constructeur et prévoit de livrer de 30 à 50 logements sociaux par an. (SO33 page 20)

Landes 
  Moins d'entreprises artisanales
Avec la perte de 28 entreprises en 2009, il y a moins d'artisans (ils sont 6.667) dans les Landes. Lors de l'assemblée générale de la chambre, ils ont exprimé leur inquiétude pour l'avenir des centres-bourgs. Par ailleurs, une convention d'aide au développement a été signée avec le conseil général : 1,2 million d'euros seront affectés aux actions de développement d'ici 2014. (SO40 page 17)

Seignosse : Belambra rénove
Belambra va rénover ses deux villages pour un montant de 25 millions d'euros. La société vient de renouveler son bail de 45 ans auprès de la mairie. (SO40 page 24 (Dax))

Isolation : Gascogne Wood innove
Gascogne Wood (Mimizan) et Saint-Gobain ont créé un produit d'isolation par l'extérieur : le K'ite Système. (SO40 page 13)

Lot-et-Garonne 
  Le bilan de la chambre de métiers
Michel Dréano a présidé sa dernière assemblée générale de la chambre des métiers du Lot-et-Garonne avant la retraite. L'année a traduit une certaine stabilité à la chambre des métiers avec 113 immatriculations et 110 radiations en moins qu'en 2008. La chambre compte 6.970 ressortissants, employant en moyenne 3,4 salariés. (SO47 page 16)

Une maison de retraite à Layrac
Le groupe toulousain Oméga (dix établissements construits et gérés) va créer une maison de retraite médicalisée de 75 lits dans les locaux du "séminaire". 45 personnes seront recrutées. (DM47 page 20)

L'attente pour Ciliopée
Ciliopée, organisme de logement social, a fait le bilan de son action : l'organisme gère 3.200 logements et la liste d'attente compte 1.500 demandes. (SO47 page 16)

14 juillet : des économies à la préfecture
L'annulation de la réception à la préfecture va entraîner une économie de 4.500 euros. (SO47 page 13 - DM47 page 20)

Commerces et entreprises
A Sévignac-sur-Garonne, Jérôme Chies a pris la gérance de la supérette Spar. Après un incendie en 2001 et de permanentes difficultés, le magasin Bricomarché de Marmande a été placé en liquidation judiciaire. (SO47 page 22 - DM47 page 42)

Pyrénées-Atlantiques 
  Rénovation paloise en marche
A Pau, l'Opération programmée d'amélioration de l'habitat et de renouvellement urbain (OPHRU, 55ha concernés en centre-ville durant dix ans) a commencé. Un premier logement a été rénové et 46 logements vont commencer leur rénovation. Largement subventionnée, la rénovation engage les propriétaires à louer à des montants plafonné. (RP64 page 9 - SO 64 Béarn page 18)

Commerces en nocturne à Bayonne
Les commerçants du quartier de la Salie à Bayonne ont décidé de rester ouvert jusqu'à 21h le vendredi soir pour créer une animation. (SO 64 Pays Basque page 17)

Commerces et entreprises en Béarn
A Pau, les commerçants de la rue Mermoz s'estiment victimes des couloirs de bus qui les privent de clientèle. A Monein, Patrick Millereux a déménagé dans un espace plus grand son magasin "Positive Micro" et embauché un salarié. A Biarritz, Pascal Grané, restaurateur, a été élu président de l'association des commerçants du quartier Bibi Beaurivage. (RP64 pages 8 et 23 - SO 64 Béarn page 19 - SO 64 Pays Basque page 22)
Mercredi, 07 Juillet 2010 06:30

Actualité 06/07/2010 France

Revue de presse...
Services et gestion 
Niches fiscales.- Le débat sur la préparation budgétaire 2011 commence ce jour à l'Assemblée. Les lettres de cadrage partent dans les ministères. F. Baroin annonce la suppression de l'exonération des cotisations patronales jusqu'au SMIC accordé aux associations et structures agréées, ainsi que l'abattement de 15 points sur les exonérations sociales pour les ménages déclarant au réel les employés à domicile. La part de l'Etat dans les salaires des emplois aidés doit passer dès cette année de 90 à 80%. La remontée des la TVA réduite sur la restauration -par exemple à 10%- ne se fera pas sous ce mandat mais l'exonération de charges sociales sur les repas des employés de ce secteur sera supprimée en 2011.(Echos)
Sécu : 21 mesures.- L'assurance-maladie a besoin de 2,2 milliards d'euros d'économies en 2011, et proposera jeudi 21 mesures (réduire les tarifs des biologistes, des orthodontistes, de médicaments...).(Echos, Figaro)
Label pour les associations consuméristes.- Le «super agrément» pour les associations de consommateurs représentatives doit être publié ce matin au JO. Il devrait être accordé aux structures possédant une permanence ouverte au moins 8 heures par semaine dans 40 départements, disposant de plus de 230.000 euros de cotisations annuelles et défendant plusieurs segments consuméristes. Donnant un accès de droit au Conseil national de la consommation, le label est aussi un préalable à la mise en place de «class actions à la française».(Echos)
Les PME forment toujours.- Malgré la crise, un salarié de PME (- de 10 salariés) sur 5 est parti en formation en 2009 (+5% annuels) selon l'Agefos (304.274 entreprises et 5,1 millions de salariés). L'effort de cotisation des PME recule de -1% annuel, à 462 millions d'euros.(Tribune)
Efficacité énergétique des bureaux.- La loi «Grenelle II» oblige à la rénovation énergétique des immeubles tertiaires entre 2012 et 2020 pour ne consommer au maximum que 50kwh/m2/an.(Tribune)
Réformer l'aide au logement.- Benoist Apparu va dévoiler une réforme des aides à l'accession à la propriété, qui passerait par une remise à plat des 12 dispositifs existants et redonnerait tout son poids au PTZ, dont l'efficacité est amoindrie par des années de hausse des prix du marché. La réforme vise aussi un milliard d'économies. Le taux d'accession à la propriété a reculé de 33% entre 2007 et 2009.(Tribune)
Inéluctable recul.- Dans un livre blanc qu'elle doit adopter demain, mais sans pouvoir en ce domaine, la Commission européenne préconise de reculer l'âge de départ en retraite. A ce jour, l'UE compte 4 actifs pour un senior de plus de 65 ans ; en 2016 ce sera 2 pour un.(Echos, Tribune)
Régulation d'Internet : vote repoussé.- Le Parlement européen a repoussé le vote du rapport Gallo (protection du droit d'auteur sur Internet), adopté en commission il y a un mois.(Echos)
Tendances 
Mobilité entravée.- Le 1er baromètre «Mobilité professionnelle» Ifop/Adecco montre des salariés mécontents à 51% de leurs perspectives d'évolution professionnelle, à 56% des formations qu'ils reçoivent et à 57% de leur niveau de rémunération. Mais changer de métier paraît difficile à 80% d'entre-eux, d'emploi à 79% et d'entreprise à 76%. Le baromètre révèle un fossé majeur entre les perceptions des salariés et celles des DRH.(Figaro, Echos, Tribune)
Défaillances en recul.- Altares a recensé 13.189 redressements ou liquidations au 2e trimestre en France (-5,2% annuels), après 30.217 au 1er (-2% annuels). Le recul est de -30% pour les plus de 50 salariés qui parviennent à capter de la croissance à l'étranger.(Echos)
Affaires 
Réassureurs.- Les réassureurs français se réjouissent des effets attendus de «Solvency II», qui devraient leur être favorable en incitant les assureurs à se délester de plus de risque. La réassurance a collecté 190 milliards de dollars en 2009 en France (151 milliards d'euros, stable).(Echos)
FTV.- L'Elysée a nommé à la présidence de France Télévisions Rémy Pflimlin, DG de Presstalis, qui devrait prendre le 24/08 ses fonctions après avoir été entendu par le CSA et des parlementaires.(Echos, Figaro, Tribune)
L'info
Croissance : le coeur n'y est pas
S'il y a un bilan à tirer des réflexions des experts lors des Rencontres d'Aix-en Provence ce week-end, c'est le pessimisme ambiant (Tribune, 5/07).?Sans aller jusqu'à suivre les sombres prédictions de Jacques Attali et de son livre «Tous ruinés dans 10 ans», les participants aux Rencontres sont tombés d'accord sur un point : la crise a fait perdre 1 point de croissance à une Europe déjà anémique.?Certains n'hésitent pas à prédire qu'il faudra 5 à 10 ans pour retrouver les niveaux de chômage d'avant crise et plus longtemps encore pour l'endettement.?Le plus inquiétant est qu'il n'y a que peu de motifs d'espérer.?Le monde tarde à se doter d'une régulation mondiale alors que l'économie est mondiale.?La rigueur risque de tuer la reprise et la relance d'anéantir les finances publiques.?Ne reste qu'une bonne nouvelle: la croissance mondiale sera, elle, de 4,5%?cette année !".

Le débat
Conflit intergénérationnel sur les retraites
Dans le cadre de la réforme des retraites, qui ne sera pas mis à contribution ? Les retraités eux-mêmes, souligne Jean-Francis Pécresse (Echos, 28/06) ! Les salariés qui sont contraints de cotiser plus longtemps (relèvement de l'âge légal de 60 à 62 ans) ne le font pas pour leur retraite, mais bien pour celle de ceux qui ont cessé leur activité ! Et nulle contrepartie n'est demandée à ces derniers : leurs taux minorés de CSG?sont conservés.?Leur pension restera indexée sur les prix. Néanmoins, les retraités seront plus impactés que les jeunes par l'augmen­tation des prélèvements sur le patrimoine. Ils devront aussi financer la prise en charge de la dépendance, dont le gouvernement entend faire une nouvelle branche de la Sécurité sociale. Au poids économique, s'ajoute le poids idéologique d'une frange de la population qui représente 23 millions de personnes (plus de 65 ans) soit presque autant que les moins de 20 ans (24 millions) et dont l'intérêt électoral est flagrant.?La fracture intergénérationnelle pose un sérieux problème à tous les gouvernements européens : «Faire financer par une population active toujours moins nombreuse et toujours moins riche des droits sociaux acquis, dans les années fastes par des générations qui n'ont rien provisionné pour financer ces engagements».

Indice
L'intérim se reprend en 2010
L'emploi intérimaire reprend des couleurs en 2010.?Après une baisse de 28,7% en 2009, il retrouve son niveau de 1998 avec 447.348 intérimaires en équivalents temps plein. La chute a été de 17,5%?dans le BTP, de 18,1%?dans le tertiaire et 36%?dans l'industrie.?Mais sur les cinq premiers mois de 2010, les effectifs intérimaires ont progressé de 10,9% par rapport à la même période en 2009. Les premières estimations tablent sur environ 19% en juin.
Les chiffres-clé
SMIC: 8,86 euros/heure Plafond Sécu: 2.885 euros/mois Euro/dollar: 1,2529 (1,2286 le 28/06) Or: 1.208 $ (1.261 $ le 28/06) Brent: 71,51 $ (78,03 $ le 28/06) Référence des loyers: 117,81 (1er trim. 10) TBB: 6,6% CAC 40: 3.332,46 (3.576,45 le 28/06) Mid & Small 190: 5.967 (6228,41 le 28/06).

Page 8 sur 88
French (Fr)English (United Kingdom)

Parmi nos clients