Vendredi 22 Août 2014
taille du texte
   
Vendredi, 12 Août 2011 19:00

Luxembourg L’indépendance de la CSSF mise en doute

Luxembourg L’indépendance de la CSSF mise en doute

L’Union Luxembourgeoise des Consommateurs, les syndicats ALEBA, OGB-L et LCGB et l’association Association luxembourgeoise de protection et de défense des investisseurs PROTINVEST a.s.b.l. ont critiqué dans un communiqué de presse doublé d’une lettre au ministre des Finances Luc Frieden et au ministre du Travail, Nicolas Schmit, l’intégrité de la Commission de Surveillance du Secteur Financier (CSSF): «À l’heure actuelle l’organisme de contrôle du secteur financier ne comporte en son sein que des représentants du Gouvernement et du secteur qu’il s’agit de contrôler».

Représentation des salariés

Le collectif plaide pour une représentation au sein de la CSSF des près de 40 000 salariés des instituts bancaires du Grand-Duché: «Les salariés du secteur et les consommateurs / investisseurs qui sont pourtant également intéressés et affectés par les décisions de la Commission de Surveillance du Secteur Financier n’y sont pas représentés».

Plus de transparence

L’argumentaire du collectif vise également à préserver «la protection des intérêts des consommateurs /investisseurs dans le domaine financier». Dans la lettre adressée au deux ministres concernés le collectif déclare que de son point de vu: «Certains faits menant vers la crise financière 2008 auraient pu être atténués si des employés des banques conscients des problèmes avaient eu la possibilité de les dénoncer et d’en avertir les autorités compétentes».

L’essentiel Online

Authors:

Last modified on Mardi, 30 Novembre 1999 01:00
French (Fr)English (United Kingdom)

Parmi nos clients