Vendredi 24 Février 2017
taille du texte
   

Météo chapitre 1-4

7- En reliant ce fait à la chaleur latente et à l’énergie, plus d’énergie est libérée pendant la condensation à des températures plus chaudes qu’à des températures plus froides pour un refroidissement équivalent. C’est pourquoi les phénomènes météorologiques les plus violents comme les ouragans, les tornades et les orages, éclatent lorsque l’air est très chaud et humide.

 

Point de rosée

 

8- On peut évaluer la quantité de vapeur d’eau contenue dans l’atmosphère à partir du point de rosée. Le point de rosée est la température, à une pression donnée, à laquelle l’air doit être refroidi pour qu’il y ait saturation. La différence entre la température et le point de rosée est un indice du point de saturation de l’air. Cette différence est désignée ‘dépression du point de rosée’, et une dépression de zéro signifie que l’air est saturé. Plus le point de rosée est élevé, plus l’air contient de la vapeur d’eau. Voyons la figure 1-3. On constate qu’à un point de rosée de 30°C, un mètre cube d’air contient 30 grammes de vapeur d’eau mais, à 6°C, il n’y en a que 7  approximativement.

 Figure 1-3 Variation du contenu en vapeur d'eau saturée en fonction de la température.

French (Fr)English (United Kingdom)

logo-noemi

Parmi nos clients