Samedi 15 Décembre 2018
taille du texte
   
Mercredi, 07 Juillet 2010 06:30

Actualité 06/07/2010 France

Revue de presse...
Services et gestion 
Niches fiscales.- Le débat sur la préparation budgétaire 2011 commence ce jour à l'Assemblée. Les lettres de cadrage partent dans les ministères. F. Baroin annonce la suppression de l'exonération des cotisations patronales jusqu'au SMIC accordé aux associations et structures agréées, ainsi que l'abattement de 15 points sur les exonérations sociales pour les ménages déclarant au réel les employés à domicile. La part de l'Etat dans les salaires des emplois aidés doit passer dès cette année de 90 à 80%. La remontée des la TVA réduite sur la restauration -par exemple à 10%- ne se fera pas sous ce mandat mais l'exonération de charges sociales sur les repas des employés de ce secteur sera supprimée en 2011.(Echos)
Sécu : 21 mesures.- L'assurance-maladie a besoin de 2,2 milliards d'euros d'économies en 2011, et proposera jeudi 21 mesures (réduire les tarifs des biologistes, des orthodontistes, de médicaments...).(Echos, Figaro)
Label pour les associations consuméristes.- Le «super agrément» pour les associations de consommateurs représentatives doit être publié ce matin au JO. Il devrait être accordé aux structures possédant une permanence ouverte au moins 8 heures par semaine dans 40 départements, disposant de plus de 230.000 euros de cotisations annuelles et défendant plusieurs segments consuméristes. Donnant un accès de droit au Conseil national de la consommation, le label est aussi un préalable à la mise en place de «class actions à la française».(Echos)
Les PME forment toujours.- Malgré la crise, un salarié de PME (- de 10 salariés) sur 5 est parti en formation en 2009 (+5% annuels) selon l'Agefos (304.274 entreprises et 5,1 millions de salariés). L'effort de cotisation des PME recule de -1% annuel, à 462 millions d'euros.(Tribune)
Efficacité énergétique des bureaux.- La loi «Grenelle II» oblige à la rénovation énergétique des immeubles tertiaires entre 2012 et 2020 pour ne consommer au maximum que 50kwh/m2/an.(Tribune)
Réformer l'aide au logement.- Benoist Apparu va dévoiler une réforme des aides à l'accession à la propriété, qui passerait par une remise à plat des 12 dispositifs existants et redonnerait tout son poids au PTZ, dont l'efficacité est amoindrie par des années de hausse des prix du marché. La réforme vise aussi un milliard d'économies. Le taux d'accession à la propriété a reculé de 33% entre 2007 et 2009.(Tribune)
Inéluctable recul.- Dans un livre blanc qu'elle doit adopter demain, mais sans pouvoir en ce domaine, la Commission européenne préconise de reculer l'âge de départ en retraite. A ce jour, l'UE compte 4 actifs pour un senior de plus de 65 ans ; en 2016 ce sera 2 pour un.(Echos, Tribune)
Régulation d'Internet : vote repoussé.- Le Parlement européen a repoussé le vote du rapport Gallo (protection du droit d'auteur sur Internet), adopté en commission il y a un mois.(Echos)
Tendances 
Mobilité entravée.- Le 1er baromètre «Mobilité professionnelle» Ifop/Adecco montre des salariés mécontents à 51% de leurs perspectives d'évolution professionnelle, à 56% des formations qu'ils reçoivent et à 57% de leur niveau de rémunération. Mais changer de métier paraît difficile à 80% d'entre-eux, d'emploi à 79% et d'entreprise à 76%. Le baromètre révèle un fossé majeur entre les perceptions des salariés et celles des DRH.(Figaro, Echos, Tribune)
Défaillances en recul.- Altares a recensé 13.189 redressements ou liquidations au 2e trimestre en France (-5,2% annuels), après 30.217 au 1er (-2% annuels). Le recul est de -30% pour les plus de 50 salariés qui parviennent à capter de la croissance à l'étranger.(Echos)
Affaires 
Réassureurs.- Les réassureurs français se réjouissent des effets attendus de «Solvency II», qui devraient leur être favorable en incitant les assureurs à se délester de plus de risque. La réassurance a collecté 190 milliards de dollars en 2009 en France (151 milliards d'euros, stable).(Echos)
FTV.- L'Elysée a nommé à la présidence de France Télévisions Rémy Pflimlin, DG de Presstalis, qui devrait prendre le 24/08 ses fonctions après avoir été entendu par le CSA et des parlementaires.(Echos, Figaro, Tribune)
L'info
Croissance : le coeur n'y est pas
S'il y a un bilan à tirer des réflexions des experts lors des Rencontres d'Aix-en Provence ce week-end, c'est le pessimisme ambiant (Tribune, 5/07).?Sans aller jusqu'à suivre les sombres prédictions de Jacques Attali et de son livre «Tous ruinés dans 10 ans», les participants aux Rencontres sont tombés d'accord sur un point : la crise a fait perdre 1 point de croissance à une Europe déjà anémique.?Certains n'hésitent pas à prédire qu'il faudra 5 à 10 ans pour retrouver les niveaux de chômage d'avant crise et plus longtemps encore pour l'endettement.?Le plus inquiétant est qu'il n'y a que peu de motifs d'espérer.?Le monde tarde à se doter d'une régulation mondiale alors que l'économie est mondiale.?La rigueur risque de tuer la reprise et la relance d'anéantir les finances publiques.?Ne reste qu'une bonne nouvelle: la croissance mondiale sera, elle, de 4,5%?cette année !".

Le débat
Conflit intergénérationnel sur les retraites
Dans le cadre de la réforme des retraites, qui ne sera pas mis à contribution ? Les retraités eux-mêmes, souligne Jean-Francis Pécresse (Echos, 28/06) ! Les salariés qui sont contraints de cotiser plus longtemps (relèvement de l'âge légal de 60 à 62 ans) ne le font pas pour leur retraite, mais bien pour celle de ceux qui ont cessé leur activité ! Et nulle contrepartie n'est demandée à ces derniers : leurs taux minorés de CSG?sont conservés.?Leur pension restera indexée sur les prix. Néanmoins, les retraités seront plus impactés que les jeunes par l'augmen­tation des prélèvements sur le patrimoine. Ils devront aussi financer la prise en charge de la dépendance, dont le gouvernement entend faire une nouvelle branche de la Sécurité sociale. Au poids économique, s'ajoute le poids idéologique d'une frange de la population qui représente 23 millions de personnes (plus de 65 ans) soit presque autant que les moins de 20 ans (24 millions) et dont l'intérêt électoral est flagrant.?La fracture intergénérationnelle pose un sérieux problème à tous les gouvernements européens : «Faire financer par une population active toujours moins nombreuse et toujours moins riche des droits sociaux acquis, dans les années fastes par des générations qui n'ont rien provisionné pour financer ces engagements».

Indice
L'intérim se reprend en 2010
L'emploi intérimaire reprend des couleurs en 2010.?Après une baisse de 28,7% en 2009, il retrouve son niveau de 1998 avec 447.348 intérimaires en équivalents temps plein. La chute a été de 17,5%?dans le BTP, de 18,1%?dans le tertiaire et 36%?dans l'industrie.?Mais sur les cinq premiers mois de 2010, les effectifs intérimaires ont progressé de 10,9% par rapport à la même période en 2009. Les premières estimations tablent sur environ 19% en juin.
Les chiffres-clé
SMIC: 8,86 euros/heure Plafond Sécu: 2.885 euros/mois Euro/dollar: 1,2529 (1,2286 le 28/06) Or: 1.208 $ (1.261 $ le 28/06) Brent: 71,51 $ (78,03 $ le 28/06) Référence des loyers: 117,81 (1er trim. 10) TBB: 6,6% CAC 40: 3.332,46 (3.576,45 le 28/06) Mid & Small 190: 5.967 (6228,41 le 28/06).

Last modified on Mardi, 30 Novembre 1999 01:00
French (Fr)English (United Kingdom)

Parmi nos clients