Lundi 18 Mars 2019
taille du texte
   
Mardi, 31 Mai 2011 09:00

Patrick Sébastien «Je vais tirer un trait définitif sur la Belgique»

Patrick Sébastien «Je vais tirer un trait définitif sur la Belgique»

«Patrick Sébastien s'est enfui comme un voleur après une petite heure de concert. Pourquoi a-t-il donc stoppé son spectacle? Dix personnes ont commencé à chanter pendant son sketch. Il a pris la mouche et il a arrêté son concert.» Achille Joly, membre de l’organisation du concert de Patrick Sébastien à Dahlem, près de Liège, n’a pas caché sa déception dans les colonnes du quotidien Sud Presse, lundi matin.

Lorsque l’animateur français a découvert ces propos, il a été «excessivement choqué par la méchanceté et la mauvaise foi» de ce qu’il a lu. «Des saloperies comme ça on m’en a rarement fait, a-t-il déclaré à Sudpresse.be en fin de journée. Premièrement, je n'ai pas stoppé mon concert. Je l'ai assuré jusqu'au bout. J'ai juste modifié mon programme: j'ai remplacé deux sketches intimistes (que je n'ai pas faits, car il y avait trop d'ambiance...) par d'autres chansons. Et puis, j'ai assuré 1h20 de spectacle. Si je suis parti directement après le show, c'est parce que, tout simplement, je devais être à Paris trois heures plus tard. Et comme mes musiciens jouent avant et après au final cela donne un spectacle de plus de deux heures. Avant de donner la parole à trois connards, allez demander aux gens si je me suis moqué d’eux.»

«Je vais rendre le pognon»

Patrick Sébastien estime qu’il a rempli sa part du contrat mais que cela n’a pas été le cas du côté des organisateurs de la manifestation qui ne l’ont «pas très bien reçu». «J'ai toujours été respectueux des gens. Mais je veux... qu'on le soit avec moi, et avec mon équipe. Or, mon équipe devait se changer et se préparer dans une bétaillère. Vous savez, cet endroit où vous mettez des vaches... Alors, oui, demandez à mes danseuses de se doucher dans une bétaillère, je ne trouve pas cela respectueux...»

Quant à ses caprices de star? «J'ai effectivement demandé des pâtes avec un poulet. Car cela me donne des sucres lents! C'est un rituel que j'ai, avant chaque prestation. Je n'ai donc pas demandé du champagne ou un tapis rouge. Juste des pâtes. Si cela est un caprice...» Et comme un spectateur, fan de l’animateur, a estimé qu’il ne s’était «pas foulé» et qu’il était «venu pour le pognon», Patrick Sébastien a décidé de renoncer à son cachet.

«Je vais rendre le pognon, a-t-il réagi. Je serai venu pour rien. Mes musiciens seront payés, c’est la moindre des choses mais moi je ne veux pas un centime. Et je veux effacer ça très vite de ma tête.» Et de conclure – peut-être sous le coup de la colère – «Je ne remettrai plus les pieds là bas. Je crois que je vais tirer un trait définitif sur la Belgique. Je vous reproche d’avoir donné la parole à quatre connards!»

L'essentiel Online/i> avec Fabrice Aubert

Last modified on Mardi, 31 Mai 2011 09:15
French (Fr)English (United Kingdom)

logo-noemi

Parmi nos clients