Lundi 19 Novembre 2018
taille du texte
   
Mardi, 27 Septembre 2011 08:00

Narrative Science : générateur automatique d’articles

Rate this item
(0 Votes)

Le bon vieux journaliste, fait de chair et d’os, concoctant amoureusement articles et billets d’actualité, bientôt victime d’obsolescence ? Il semblerait bien que oui. Son bourreau ? Ce programme, Narrative Science, fondé en 2010.

Narrative Science : générateur automatique d’articles

Plus sérieusement, c’est le New York Timesqui en parlait il y a de cela 2 semaines ; vous en avez peut-être déjà entendu parler, mais le principe et la simplicité de Narrative Science n’en demeure pas moins intéressante : moyennant 10$ les 500 caractères, vous aurez, dans la minute qui suit la fin d’un évènement, un article tout chaud.

Pour pondre un article à une telle vitesse, Narrative Science a quelques exigences et a besoin de matière. Ainsi, pour rédiger un billet, le logiciel a besoin de données, de chiffres, qu’il interprétera et transcrira. Selon ses fondateurs, spécialistes en journalisme et en informatique, le service a la prétention de produire des écrits naturels, sinon agréables à lire, « comme si c’était un humain qui les avait écrits ».

Il faut préciser que Narrative Science se contente pour le moment d’écrire des articles dont les thèmes sont à même de fournir ces données brutes nécessaires : sport, finance, immobilier, élections… Ainsi, au final, on obtient logiquement quelque chose qui se rapproche plutôt du compte-rendu, à l’image de ce papier traitant de football américain.

Le service a la particularité de proposer différents points de vue à adopter ; par exemple, en fonction des données qu’on lui aura fournies, Narrative Science soulignera l’importance de l’esprit d’équipe présent lors d’une rencontre sportive, ou d’un exploit individuel.

Ainsi donc, il semblerait bien que l’intelligence artificielle devienne de plus en plus présente. Après le domaine médical récemment, elle s’attaque au journalisme. À quand l’ordinateur capable d’écrire un article avec de l’humour, de l’ironie, du parti pris, de la critique ?

Concluons avec cette drôle de phrase, signée Kris Hammond, l’un des fondateurs, qui invente à réfléchir :

Dans cinq ans, un programme informatique gagnera le prix Pulitzer.

(source)

Authors:

French (Fr)English (United Kingdom)

logo-noemi

Parmi nos clients