Samedi 15 Décembre 2018
taille du texte
   
Vendredi, 30 Septembre 2011 07:56

Comment embêter Facebook très simplement

Rate this item
(0 Votes)

Vous avez l’âme d’un enquiquineur ? La politique de protection des données de Facebook vous dérange ? Les deux à la fois ? La loi est avec vous, et vous pouvez demander aux équipes de Zuckerberg de vous envoyer un CD regroupant toutes les données accumulées vous concernant depuis la création de votre compte.

Comment embêter Facebook très simplement

Il est déjà possible de télécharger vos données Facebook, via les paramètres du compte. Le problème c’est que celles-ci ne regroupent « que » les informations présentement accessibles sur votre profil. Hier, Reddit a mis en lumière une astuce qui pourrait vous permettre d’avoir accès à l’intégralité des données que Facebook a accumulé sur ses utilisateurs, même celles qui ont été supprimées par les utilisateurs eux-même. De quoi relancer le débat sur l’idée que se fait Facebook des notions de vie privée et de confidentialité.

Ainsi, il suffirait de se rendre sur cette page, bien cachée dans les entrailles de Facebook, et de remplir le formulaire avec :

  • vos données personnelles (nom, date de naissance, adresse, téléphone, url de votre profil)
  • la loi justifiant votre demande : « Section 4 DPA + Art. 12 Directive 95/46/EG »
  • une pièce d’identité

La suite, la voilà : vous recevrez un mail de la part de Facebook stipulant qu’ils répondront à la demande sous 40 jours. Il semblerait cependant que les délais tendent à s’allonger un peu, la faute au trop grand nombre d’utilisateurs ayant déjà fait la requête. La mission « enquiquinage » est donc bien en marche, et a l’air de déjà porter ses fruits.

Les fervents défenseurs de la vie privée peuvent se réjouir de cette astuce. Cependant, si à première vue tout ça paraît (trop) simple, soutenu par un texte de loi européen, j’ai du mal à croire que Facebook achète des milliers (des millions ?) de CDs pour les beaux yeux de ses utilisateurs les plus « exigeants », le personnel de l’entreprise ayant sans doute autre chose à faire que de faire chauffer les graveurs de la boîte non-stop. De plus, attention à ne pas trop les titiller, je pense notamment à ceux qui, apportant sur un plateau le fait qu’ils n’utilisent pas leurs vrais noms, exigeront la bouche en cœur à Facebook leurs données sur un CD…

(source)

Authors:

French (Fr)English (United Kingdom)

logo-noemi

Parmi nos clients