Vendredi 16 Novembre 2018
taille du texte
   
Vendredi, 30 Septembre 2011 11:00

Twitter, un indicateur d’humeur

Rate this item
(0 Votes)
 Des chercheurs se servent maintenant de Twitter pour étudier l'humeur des gens des différentes cultures dans le monde et identifier ses variations suivant l'heure du jour ou les saisons. Twitter est un service de microblogage, permettant aux utilisateurs de bloguer grâce à des messages courts (140 caractères maximum, soit une ou deux phrases). Outre cette concision imposée, la principale différence entre Twitter et un blog traditionnel réside dans le fait que Twitter n’invite pas les lecteurs à commenter les messages postés. Mis en place depuis 2006, ce service connait depuis une croissance continue. Plus de dix millions de personnes l’utilisent de par le monde, ils ont échangé plus de 27 milliards de messages depuis sa création.Dans la revue Science, une équipe de scientifiques de de l'Université Cornell à Ithaca ont tenté d’analyser  les variations de l’humeur selon l’heure de la journée ou la localisation des membres de Twitter. Ils ont pour cela analysé 509 millions de textes postés sur Twitter par 2,4 millions de personnes de 84 pays sur deux ans.Principale conclusion : les gens présentent des rythmes similaires de leur humeur malgré des cultures, des lieux et des religions très différents. Leur analyse montre que les gens sont plutôt positifs les week-ends et en début de journée. En général, indiquent les chercheurs, les personnes se réveillent de bonne humeur puis cela se détériore lentement au fil de la journée, ce qui correspond aux effets du sommeil et des rythmes circadiens. Les week-ends, cette bonne humeur matinale est retardée de deux heures, ce qui suggère un réveil plus tardif ces jours-là. Ce résultat est même confirmé par les messages des Emirats Arabes Unis où les gens travaillent du dimanche au jeudi. Les chercheurs ont utilisé un programme courant d'analyse de texte connu sous le nom de Linguistic Inquiry and Word Count pour traiter les centaines de millions de messages et y discerner les affects positifs (enthousiasme, joie, entrain, vivacité, etc.) ou négatifs (détresse, peur, colère, culpabilité, dégoût, etc.) exprimés. J.I.Sciences et Avenir.fr30/09/2011 Authors: 2479892.jpg
French (Fr)English (United Kingdom)

logo-noemi

Parmi nos clients