Samedi 15 Juin 2019
taille du texte
   
Jeudi, 06 Octobre 2011 11:00

iPhone 4S, iPhone 5 : que s’est-il passé ? Retour sur des mois de rumeurs

Rate this item
(0 Votes)

Comme avant chaque sortie de nouvel iPhone ou iPad, comme avant chaque keynote, le petit monde des blogs et médias spécialisés dans les nouvelles technologies, mais aussi des médias généralistes, était en ébullition, que dis-je, en mode bouillage de marmite avant explosion.

iPhone 4S, iPhone 5 : que s’est-il passé ? Retour sur des mois de rumeurs

L’iPhone 4, à l’image de ses illustres prédécesseurs, avait bien sûr également eu son lot de rumeurs, à cela près que celles-ci furent stoppées net au printemps 2010, quelques mois avant sa sortie officielle, par une fuite aussi imprévue qu’incroyable : un ingénieur d’Apple avait oublié son prototype final d’iPhone 4 dans un bar de la Silicon Valley, et celui-ci tomba rapidement dans les mains d’un éditeur de Gizmodo, qui en tira le scoop du siècle. Apple fit pression pour récupérer son bien, vira l’ingénieur. Trop tard. Fin des rumeurs. Lire à ce sujet cet article proprement hallucinant de Brian Lam, ex-rédacteur de Gizmodo, qui fut au cœur de cette tourmente et négocia en direct avec Jobs la restitution de l’iPhone égaré.

Bon, ça c’était avant, le contexte historique. Car pour le prétendu iPhone 5, cela ne s’est pas tout à fait passé comme ça. Chapeau bas Apple, le secret a pour une fois parfaitement été gardé jusqu’au bout du bout du suspense. Un secret tellement bien protégé qu’en guise d’iPhone 5 pourtant annoncé par des centaines de médias avec tambours et trompettes, nous avons eu droit à un iPhone 4S.

Et tous les éleveurs et diffuseurs de rumeurs d’en être pour leurs frais, voire de se retrouver malgré eux dans une situation quelque peu ridicule, alors que, discrètement, dans les couloirs du 1, Infinite Loop, Cupertino, USA, ils doivent encore être quelques-uns à bien se marrer (enfin, moins en ce triste matin du 6 octobre 2011).

L’iPhone 5 existe, ils l’ont (presque) rencontré

Gawker, dans un ironique et bien senti billet « remuage de couteau dans la plaie béante », en remet cruellement une couche en énumérant l’ensemble des « informations » données pour sûres et bien documentées sur l’iPhone 5. En n’oubliant pas de citer les sources, bien sûr. Informations qui se sont donc toutes révélées fausses. Pas très confraternel mais tellement délicieux. Je ne vais pas toutes les énumérer ici, je vous renvoie à l’article original (en anglais), mais voici un petit florilège de celles que j’estime être les cinq meilleures (au sens : les mieux « sourcées » et les plus loin de la réalité) :

« Facebook lancera son application iPad lors de la présentation de l’iPhone 5 »

« Sprint aura l’iPhone 5 – oui le vrai iPhone 5, pas l’iPhone 4S – en exclusivité »

« Les étuis pour iPhone 5 suggèrent un appareil plus large avec un écran de 4 pouces »

« Alors que le lancement de L’iPhone 5 approche, la présence d’une puce NFC est de plus en plus probable »

« L’iPhone 5 aura un écran de 4 pouces, sera plus fin avec des bords arrondis et un profil en forme de goutte d’eau » (celle-là c’est moi qui l’ajoute, c’est la plus courante)

On peut se moquer bien sûr, c’est tentant et facile. Mais en grattant un peu, on peut aussi s’étonner de toute cette volée de « fausses » informations qu’Apple a savamment laissé se répandre car elles constituaient un écran de fumée inespéré pour que ses développeurs puissent travailler sereinement sur l’iPhone 4S.

Car, quand on regarde d’un peu plus près, on constate que de nombreuses infos en provenance de sources très diverses (blogs spécialisés, sites tech, grands titres de presse réputés sérieux, et même, hum, responsables d’opérateurs téléphoniques partenaires d’Apple…) ont publié des éléments qui se recoupaient fortement, avec de nombreux points communs. Bien sûr, mêmes causes, mêmes effets : si l’on s’était fié aux mêmes sources, l’iPad 2 aurait un écran Retina et un port USB. Mais bon, les étuis plus grands, par exemple, qui aurait eu intérêt à inventer cela ?

Autant de fumée et aucun feu ?

Du coup, quand on met tout ce bruit en perspective et que l’on le relie à l’annonce de l’iPhone 4S, on peut s’interroger en invoquant le vieux principe de la fumée et du feu : et si l’iPhone 5 était bien l’appareil qu’Apple avait prévu d’annoncer cette semaine ? Et si cette annonce avait été reportée in extremis pour différentes raisons (appareil pas au point, difficultés d’assemblage chez les sous-traitants, bug découvert en dernière minute, comme celui de l’antenne sur le 4…) ?  Ce que je veux dire c’est que trop d’éléments laissaient envisager qu’un iPhone 5 (comprendre : un appareil réellement nouveau avec un design inédit) était vraiment sur les rails pour que tout le monde se soit trompé à ce point, non ?

Je ne sais rien de tout cela bien sûr, et ce ne sont qu’intuitions, supputations et extrapolations, mais il demeure quelque-chose d’un peu étrange dans ce décalage énorme entre rumeurs et réalité. Un décalage qui n’a jamais existé auparavant lors des lancements précédents, où les bruits étaient pour la plupart confirmés lors de la keynote officielle. Enfin, il me semble.

Ou alors il faut en déduire que la folie Apple conduit à un phénomène étrange et unique : ce sont les médias – ou internet – qui inventent un produit. Mieux : qui le conçoivent et le fabriquent ! Même quand celui-ci n’existe pas, ou pas encore. Ce qui en dirait aussi beaucoup sur notre époque, et sur notre (in)capacité à faire le tri entre le bon grain et l’ivraie de l’avalanche d’informations dont nous sommes bombardés du matin au matin.

Après tout, ce sera peut-être le dernier secret de Steve Jobs.

Authors:

French (Fr)English (United Kingdom)

logo-noemi

Parmi nos clients