Mardi 16 Octobre 2018
taille du texte
   
Mardi, 25 Octobre 2011 12:00

Framed, un superbe court-métrage entièrement réalisé avec un iPhone 4S

Rate this item
(0 Votes)

Il y avait déjà les films et vidéo-clips réalisés avec un iPhone 4. Mais comme le capteur photo de l’iPhone 4S est réputé être encore meilleur, il n’aura pas tardé à inspirer d’autres réalisateurs.

Framed, un superbe court-métrage entièrement réalisé avec un iPhone 4S

Ainsi Maël Sevestre, un jeune réalisateur d’Annecy, pourrait bien connaître sa semaine de gloire et de buzz avec ce court-métrage tout frais sorti de son iPhone 4S, à peine 10 jours après l’arrivée sur le marché de ce dernier. « Framed », c’est le titre du petit film tout en poésie a été intégralement tourné avec un iPhone 4S, puis édité en post-production avec Final Cut Pro 7 et Magic Bullet Looks.

Bien sûr, je vous vois venir : la même vidéo aurait pu être réalisée avec un smartphone Android ou Nokia (dailleurs… ) ou Windows Phone ou Tartempion (leur dernier modèle est très bon, vous l’avez testé ?), d’autant que l’editing compte certainement pour beaucoup dans l’ambiance, mais bon il se trouve en l’occurrence que c’est un 4S et à mon avis ce n’est pas tout à fait un hasard : on dirait que ce mobile inspire davantage les artistes vidéastes, qui sont, il est vrai, souvent familiers de longue date avec l’environnement Apple.

J’ai contacté Maël, le réalisateur, pour lui poser quelques questions afin d’en savoir un peu plus sur ce projet, et le moins que l’on puisse dire c’est que l’affaire a été rondement et rapidement menée. L’idée à germé vendredi soir 21 octobre alors que plusieurs de ses amis venaient d’acquérir un iPhone 4S. Le film a été tourné dimanche 23 en une demi-journée près d’un village à côté d’Annecy avec un comédien professionnel et une amie du réalisateur. La musique est un thème original composé spécialement en deux nuits par Jonathan Elme, un autre ami de Maël. Le tout a été ensuite monté et publié hier sur Vimeo. Deux anecdotes de tournage : la partie où l’on voit le film à travers l’objectif du vieil appareil n’a pas été montée après avec un logiciel mais réellement tournée à l’aveugle avec l’ancien appareil. D’autre part, le stabilisateur de l’iPhone 4S a visiblement joué de sales tours en produisant des effets diamétralement opposés à ce qu’il est censé faire, compliquant sérieusement le tournage.

Enfin, selon son auteur, le film n’a absolument rien coûté, « zéro euro ». Une somme raisonnable pour un film qui n’a pas grand chose à envier à certaines productions plus coûteuses, et pour s’offrir un bon petit buzz. L’équipe à l’origine du projet prévoit de faire la même chose, « en mieux », et encore plus rapidement, pour la sortie de l’iPhone 5.

Le site de Maël Sevestre

(merci Manu)

Authors:

French (Fr)English (United Kingdom)

logo-noemi

Parmi nos clients