Vendredi 16 Novembre 2018
taille du texte
   
Vendredi, 18 Novembre 2011 12:14

Souple comme le caoutchouc et façonnable comme le verre

Rate this item
(0 Votes)
Voilà un matériau qui ressemble à du caoutchouc par sa légèreté, sa souplesse et sa plasticité. Mais il peut aussi être dur et s’apparente alors à une résine très résistante. Comme le verre, il peut se travailler sans moule, dans une phase intermédiaire propre à ce matériau obtenu à partir de la silice. Le nouveau polymère mis au point par les chercheurs du Laboratoire Matière molle et chimie (CNRS/ESPCI ParisTech) de Paris n’a pas encore de nom de baptême mais semble déjà promis à un bel avenir.L’équipe de Ludwik Leibler publie aujourd’hui dans la revue Science la recette de ce nouveau matériau organique, conçu à partir d’acides gras, de résine époxy et d’un catalyseur. L’objectif des chercheurs étaient de reproduire les excellentes propriétés mécaniques des matériaux composites, ces polymères thermodurcissables, comme la bakélite ou les résines époxy, sans avoir leurs inconvénients. Contrairement aux polymères thermoplastiques (comme le polystyrène ou le polycarbonate), les polymères thermodurcissables ne sont pas recyclables. Il faut leur donner leur forme définitive dans un moule et, leur polymérisation étant irréversible, ils ne peuvent pas être de nouveau chauffés pour être remodelés. Séquence montrant le façonnage d'un objet de forme complexe par application de déformations et échauffements successifs. (CNRS Photothèque/ ESPCI/ Cyril Frésillon) Leibler et ses collègues ont réussi à concevoir un polymère qui peut être façonné à volonté. Mieux, il présente, comme le verre chauffé, ce passage progressif à l’état solide qui permet de le façonner sans moulage (ce qui n’est pas non possible avec les polymères thermoplastiques). Des matériaux aussi résistants que les résines époxy mais recyclables à l’infini pourraient donc être conçus, affirment les chimistes. Leur nouveau polymère peut être souple (tout en conservant la mémoire d’une forme) ou rigide sans être cassant comme le verre. On peut pratiquer des soudures, des réparations…. des qualités très intéressantes pour faciliter la réparation des carrosseries de voitures fabriquées en matériaux composites (voir la vidéo du CNRS).   Les contraintes de torsion que subit le matériau sont facilement visualisables par des couleurs très vives sous lumière polarisée. Ces couleurs disparaissent en quelques minutes à chaud : le matériau a adopté une nouvelle forme de manière permanente. (Science/AAAS)   Cécile Dumas Sciences et Avenir.fr18/11/11   Un matériau innovant par CNRS Authors:
French (Fr)English (United Kingdom)

logo-noemi

Parmi nos clients