Dimanche 18 Novembre 2018
taille du texte
   
Mardi, 22 Novembre 2011 12:48

Premier pas vers la lentille de contact numérique

Rate this item
(0 Votes)
Le dispositif créé ne permet, pour l’instant, que l’affichage d’un seul pixel mais il valide la technique employée par les ingénieurs de l’Université de Floride. Dans une étude dans le Journal Journal of Micromechanics and Microengineering une équipe présente la première lentille de contact informatisée capable d’afficher une information à la demande.À l'heure actuelle, le dispositif ne contient qu'un seul pixel mais les chercheurs voient cela comme une «preuve de concept » ouvrant la voie à la production de lentilles avec plusieurs centaines de pixels qui pourront alors afficher des courriels ou des messages courts juste devant les yeux. Le dispositif pourrait aussi superposer des informations générées par ordinateur sur l’environnement immédiat, être utiliser pour des jeux vidéo ou des systèmes de navigation. Il pourrait également être lié à des biocapteurs dans le corps de l'utilisateur et afficher des renseignements en temps réel sur le taux de sucre dans le sang par exemple. La lentille de contact, créée par des chercheurs de l'Université de Washington et l'Université Aalto, la Finlande, se compose d'une antenne permettant de recevoir des signaux envoyés par une source externe ainsi que d'un circuit intégré permettant de stocker de l’énergie et de la transférer à une puce transparente contenant une seule LED bleue. Un problème majeur, les chercheurs ont dû surmonter était le fait que l'œil humain, avec sa distance focale minimale de plusieurs centimètres, ne peut pas voir distinctement des objets qui s’affichent sur une lentille de contact. Toutes les informations projetées apparaitraient trop floues pour être lisibles.Pour lutter contre cela, les chercheurs ont intégré une série de lentilles de Fresnel dans le dispositif (qui malgré tout cet attirail est similaire à une lentille optique traditionnelle) pour focaliser l'image projetée sur la rétine. Des premiers tests, réalisés sur de lapins, ont prouvé l’innocuité du système. Il reste maintenant à améliorer « la conception de l'antenne et le réseau associé correspondant et d'optimiser la fréquence de transmission » précise Babak Praviz, un des auteurs de l’étude. « Notre prochain objectif, est d'incorporer un texte prédéterminé sur la lentille de contact » conclut le chercheur.J.I.Sciences et Avenir.fr22/11/2011 Authors: 2714871.jpg
French (Fr)English (United Kingdom)

logo-noemi

Parmi nos clients