Jeudi 15 Novembre 2018
taille du texte
   
Jeudi, 15 Décembre 2011 09:18

Référencement multilingue : de « nouvelles » balises pour les sites en plusieurs langues

Rate this item
(0 Votes)

Article rédigé par Pierre Bernard, cogérant de l’agence de référencement Lyonnaise Moov’up, et auteur et responsable éditorial du site https://www.moov-up.fr/actualites-referencement/

Le 6 décembre Google a annoncé sur son blog (ici en Anglais) que l’indexation des contenus multilingues allait être facilitée, via une meilleure compréhension des balises « hreflang ».

Référencement multilingue : de « nouvelles » balises pour les sites en plusieurs langues

Le référencement multilingue s’avère bien souvent être un véritable casse tête, notamment :

1. Pour les sites n’utilisant qu’une seule extension (ex : .fr ou .com).

2. Pour les sites au contenu quasiment identique (voir identique) et ciblant des zones géographiques distinctes (ex : Un site en Français, sur  une extension  « .fr » pour la France, en « .be » pour la  Belgique et en «.ma » pour le Maroc).

Dans le premier cas de figure, la mise en place des balises « rel= »alternate » hreflang link element » va permettre au propriétaire du site d’indiquer clairement à Google quelle est la langue de la page, quelle est la zone géographique visée et donc quelle est la version à indexer et à proposer aux internautes en fonction de leur géo-localisation.

Dans le deuxième cas de figure et afin de ne pas voir ses  sites pénalisés pour « contenu dupliqué », l’ajout d’une balise canonical « rel= »canonical » link element » reste indispensable, afin de préciser à Google quelle est la version n°1. La bonne nouvelle, c’est que désormais une fois les balises  « hreflang » installées, les versions « secondaires » ne seront plus laissées pour compte, mais bien indexées sur les extensions visées.

Attention, ce sont les balises « métas » et le snippet de la « version n°1 », qui seront affichés dans les résultats (et ce sous toutes les extensions). Il convient donc d’éviter d’afficher des noms de régions spécifiques ou des contenus  trop ciblés.

Exemple :

https://www.moov-up.fr/ – Page principale en Français

https://www.moov-up.fr/es/ – Version de la page principale en espagnol
(ou https://www.es.moov-up.fr)

https://www.moov-up.fr/it/ – Version de la page principale en italien

(ou https://www.it.moov-up.fr)

Sur toutes les pages il sera possible d’utiliser des balises, afin de spécifier le langage utilisé et la région ciblée :

<link rel= »alternate » hreflang= »fr » href= »https://www.moov-up.fr./ » />

(Langage fr – pas de régions ciblé)

<link rel= »alternate » hreflang= »es-ES » href= »https://moov-up.fr/es/ » />

(Langage es – région ciblé Espagne)

<link rel= »alternate » hreflang= »it-IT » href= »https://moov-up.fr/it/ » />

(Langage it – région ciblé Italie)

Evidement la technique la plus évidente et la plus logique, reste de développer chacune des versions sur les extensions ciblées et d’héberger le site en question dans le pays ciblé (site au contenu Français, sous un «.fr » et hébergé en France). La mise en place des balises balises « rel= »alternate » hreflang link element » reste possible et même recommandée !

Pour plus d’information sur le référencement de site multilingue : https://support.google.com/webmasters/bin/answer.py?answer=182192#3 (évidement la dernière partie sur le contenu dupliqué n’est plus trop d’actualité…)

Authors:

French (Fr)English (United Kingdom)

logo-noemi

Parmi nos clients