Mardi 17 Juillet 2018
taille du texte
   
Jeudi, 22 Décembre 2011 21:03

Casque à arceau The Bend Philips O’Neill : le gros son incassable + 1 exemplaire offert

Rate this item
(0 Votes)

Je ne sais pas vous mais en ce qui me concerne il y a belle lurette que pour écouter de la musique en égoïste j’ai lâché les oreillettes pour un vrai bon vieux casque à l’ancienne enveloppant et parfaitement isolé.

the bend Philips O'Neill

Tout d’abord parce-que j’ai un usage qui me permet de le faire : je n’écoute pas de musique dans la rue ni dans le métro, mais uniquement dans le train, l’avion ou sur un lieu de villégiature (sieste incluse), ce qui permet de chausser des gros écouteurs sans trop risquer de passer pour un alien, surtout à mon âge.

Mais aussi parce-que je ne supporte pas le son pourri des oreillettes fournies avec les smartphones ou les baladeurs, fussent-ils prétendument « sidérants » ou haut de gamme, n’est-ce pas Apple, et parce-qu’elle ne tiennent pas dans les oreilles, même après que j’aie procédé à leur récurage (annuel).

Après, les casques enveloppants, s’ils fournissent pour la plupart un son bien meilleur, ont aussi leurs inconvénients : outre le fait d’écraser un peu les esgourdes (ce dont on se rend compte après une écoute prolongée) et de vous isoler complètement du monde extérieur, ils sont parfois lourds, encombrants, voire fragiles dans certaines situations.

Philips a traité la question à sa manière en s’associant avec O’Neill pour proposer la deuxième version de son casque The Bend, qui offre un son d’excellente qualité tout en combinant légèreté et robustesse extrêmes. Du genre que vous pouvez emporter partout avec vous pour vous faire un petit RATM Live avec les grosses basses en dévalant une pente de quinze degrés sur un BMX sans freins sous la pluie, gamelle incluse. Après la chute, s’il reste encore un truc en état de marche ce sera donc le Bend O’Neill, vous voyez le genre ? Vous voyez, ok.

Un bon casque durable donc, testé sur des animaux, qui se négocie aux alentours des 60 euros dans toutes les bonnes crémeries spécialisées. Et dont Philips a décidé d’offrir un exemplaire aux lecteurs de Presse-citron. Ce sera le dernier cadeau de cette petite série de 2011.

Pour tenter de gagner un exemplaire du Bend Philips O’Neill, vous devez répondre à la question hyper difficile suivante : quel est le diamètre du haut-parleur du casque Bend Philips O’Neill ?

Celui ou celle qui sera le premier ou la première à fournir exactement la bonne réponse remportera le Bend. Pensez bien à indiquer votre adresse email dans le champ réservé à cet effet dans votre commentaire sinon je ne pourrai pas vous joindre pour vous envoyer votre colis. Si votre commentaire n’est pas publié tout de suite ne vous inquiétez pas, quand je les valide l’ordre chronologique de publication est respecté.

Authors:

French (Fr)English (United Kingdom)

logo-noemi

Parmi nos clients