Samedi 15 Décembre 2018
taille du texte
   
Vendredi, 16 Septembre 2011 17:00

Flashback : Les 40 ans de Greenpeace

Rate this item
(0 Votes)
Publié le 16-09-11 à 17:02    Modifié à 17:15     par Le Nouvel Observateur     Réagir Depuis sa création le 15 septembre 1971 au Canada, Greenpeace recours aux actions spectaculaires et filmées afin de témoigner et d’alerter l’opinion sur les scandales environnementaux. Amchitka Le site d’Amchitka en Alaska a été retenu en 1971 pour le test d’une explosion nucléaire. Il s’agit pour l’administration américaine de mettre au point l’ogive nucléaire d’un anti-missile. Greenpeace s’y oppose et signe son premier coup médiatique. Les bébés phoques Greenpeace est présent sur tous les terrains pour préserver la faune et la flore : sur mer, à terre ou sur la banquise. En 1976, l’ONG livre un combat à Terre-Neuve contre les chasseurs de phoques. Rainbow Warrior Le nom du bateau de Greenpeace, saboté par des agents secrets français, est aussi devenu celui d’une affaire d’Etat au large de la Nouvelle-Zélande. Elle éclabousse l’Elysée et le Premier ministre, Laurent Fabius. Eclats médiatiques 1992, le cargo Akatsuki Maru est attendu à Cherbourg pour charger du plutonium. L’opération se déroule en présence du ministre de l’Industrie Dominique Strauss-Khan. Pour éviter l’action de Greenpeace, ses membres ont été interceptés par les commandos de marine. Mais sur le trajet routier du convoi, un sitting a été organisé dans la nuit. Lobby Face aux catastrophes écologiques comme celle du naufrage de l’Erika en 1999, Greenpeace mobilise l’opinion afin de faire pression sur les industriels et les politiques afin de renforcer les règles en faveur de la préservation de l’environnement. La traque des OGM Greenpeace est également mobilisé contre les OGM. L’organisation traque les parcelles de maïs transgénique afin d’identifier les emplacements. L’opération est illégale. Le Nouvel Observateur Authors: 2432119.jpg
French (Fr)English (United Kingdom)

logo-noemi

Parmi nos clients