Vendredi 16 Novembre 2018
taille du texte
   
Dimanche, 18 Septembre 2011 08:00

RIM BlackBerry en chute libre !

Rate this item
(0 Votes)

Rien ne va plus pour la société canadienne Research In Motion qui vient de dévoiler ses résultats pour le deuxième trimestre 2011. Après un premier trimestre déjà décevant, RIM présente à nouveau des résultats en deçà des espérances.

RIM BlackBerry en chute libre !

Les BlackBerry ne séduisent plus !

En effet, RIM a annoncé avoir livré 10.6 millions de smartphones lors de son second trimestre fiscal soit 2.6 millions de moins qu’au premier trimestre (13.2 millions), ce qui était déjà décevant pour une société qui détenait il y a à peine un an, près de 40% de part de marché sur les smartphones. De plus ces chiffres concernent la livraison et non la vente de ces smartphones. Cette baisse se traduit également au niveau des parts de marché puisque les téléphones sous BlackBerry OS font face à une baisse constante depuis 2010, au point d’être aujourd’hui dépassé et même distancé par Android et Apple. Selon comScore, la part de marché de RIM en Juillet 2011 était de 21.7% contre 41.8% pour Google et 27% pour Apple; dans le même temps, la marque canadienne peine toujours à se faire une place en Europe, ne dépassant pas les 10%.

La Playbook déçoit…

Avec un accueil mitigé de la presse, la tablette de RIM a du mal à se faire une place sur le marché des tablettes, ou l’iPad règne toujours en maître. Avec seulement 200 000 tablettes livrées au second trimestre, contre 500 000 au premier trimestre, la Playbook est loin de remplir les objectifs attendus par les analystes, qui était de l’ordre de 600 000 tablettes pour le second trimestre. Dans le même temps, Apple a livré 9 millions d’iPad. La Playbook parvient néanmoins, selon le cabinet IDC, à occuper 4.9% du marché des tablettes, loin toutefois des 68% d’Apple et 26.8% d’Android.

Le titre Research In Motion plonge

L’annonce de ces mauvais chiffres n’aura pas tarder à faire réagir Wall Street puisque le titre a chuté de près de 20% à 23$ américains ce vendredi ! Depuis le début l’année, le plongeon est proche des 50%. Cette baisse est causé par l’annonce des mauvais chiffres, notamment le chiffre d’affaires annoncé à 4.2 milliards, soit une baisse de 10% sur un an et un bénéfice net, lui aussi en baisse de 59%, à 329 millions de dollars.

Un futur en dent de scie ?

Pour redresser la barre, RIM a déjà annoncé la suppression de 2000 postes en 2011, soit près de 10% ses effectifs. La marque compte également sur son nouveau système d’exploitation, QNX, prévu pour 2012; en attendant, 5 nouveaux smartphones ont été annoncés mais l’on peut se demander si l’utilisateur ne préférera pas attendre les nouveaux produits, qui embarqueront le futur OS de la marque, racheté en 2011 au groupe Harman. Sur le plan financier, RIM prévoit un chiffre d’affaires qui se situe entre 5.3 et 5.6 milliards de dollars.

RIM ne va donc pas au mieux, une situation qui nous rappelle celle d’un autre géant, Nokia, la marque finlandaise qui a choisi de s’associer à Microsoft pour se relancer. Une alternative à laquelle RIM pourrait penser si sa situation ne s’améliore pas alors que ces concurrents Google et Apple ne cesse de prendre des parts de marché.

Authors:

French (Fr)English (United Kingdom)

logo-noemi

Parmi nos clients