Dimanche 22 Septembre 2019
taille du texte
   
Jeudi, 22 Septembre 2011 12:00

Un robot pourrait porter la flamme olympique

Rate this item
(0 Votes)
Un robot a été nominé pour porter la flamme olympique lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux de Londres de 2012, rapporte mardi 20 septembre le site New Scientist. Le candidat se nomme iCub, un robot ressemblant à un petit garçon, et  équipé d’une intelligence artificielle lui permettant d’apprendre au contact des humains "comme un enfant qui apprend à marcher", explique le New Scientist. Développé par un consortium d’universités européennes, iCub est déjà capable de ramper, tirer à l’arc et de montrer des expressions faciales. Les 100 ans d'Alan Turing C’est le professeur James Law, chercheur en informatique à l’université Aberystwyth, qui a permis la nomination du robot dans le cadre d’un partenariat avec un des sponsors des Jeux Olympiques. Selon, lui, cette sélection serait une manière de célébrer le 100e anniversaire de la naissance d’Alan Turing, mathématicien britannique considéré comme l’inventeur de la science informatique. "Un porteur de torche robotique serait un hommage adéquate à Alan Turing, et une inspiration pour les futures générations de scientifiques et ingénieurs", argumente le professeur James Law. Les chances pour qu’iCub soit sélectionné restent cependant assez limitées. En effet, le règlement stipule que les porteurs de la flamme olympique doivent être des résidents britanniques et avoir plus de 12 ans. iCub étant un robot, il faudrait donc une dérogation, ou une interprétation particulièrement souple du règlement. Jérôme Hourdeaux - Le Nouvel observateur Authors: 2451192.jpg
French (Fr)English (United Kingdom)

logo-noemi

Parmi nos clients