Jeudi 15 Novembre 2018
taille du texte
   
Lundi, 03 Octobre 2011 09:00

Keys of a Gamespace : un serious game simple et touchant

Rate this item
(0 Votes)

Nouveau venu dans la cour ô combien prometteuse des serious games.

Disponible gratuitement au téléchargement sur PC, Keys of a Gamespace se définit comme un jeu expressif, c’est-à-dire qui « propose de vous mettre à la place d’autrui pour explorer ses problèmes psychologiques, sociaux, culturels et faire l’expérience des dilemmes moraux et/ou éthiques qui en résultent, avec leurs conséquences ». D’inspiration autobiographique, le jeu a été développé par une petite équipe indépendante, composée notamment de Sébastien Genvo (direction artistique, game design, scénario et scripting), Marie Garel (graphisme) et David Dupuy (musique).

Le projet est intéressant car il explore de manière originale un thème lourd : la pédophilie. Plus précisément, le jeu vous met dans la peau de Sébastien, jeune adulte angoissé par la paternité car hanté par un certain nombre de souvenirs liés à son propre père. Suite à un ultimatum de sa compagne, lassée de cette situation, il décide alors de fouiller dans son subconscient afin de surmonter ce blocage.

Keys of a Gamespace : un serious game simple et touchant

Keys of a Gamespace : un serious game simple et touchant

Keys of a Gamespace : un serious game simple et touchant

Le jeu est ensuite organisé en point’n’click classique : le joueur est invité à interagir grâce à sa souris avec des objets ou des personnes à proximité. On navigue en fait à travers une succession de portes, chacune représentant un moment clé de la vie du protagoniste (enfance, adolescence, âge adulte). Le but étant, à chaque étape, de déverrouiller la porte menant aux niveaux inférieurs afin d’accéder à des souvenirs de plus en plus enfouis et sombres. Les décors et la musique se modifient au fur et à mesure que l’introspection se poursuit. Au final, le héros doit faire un choix : celui de punir ou de pardonner, de croire en son libre arbitre ou de se soumettre au déterminisme. A la fin du jeu, les joueurs sont invités à partager leurs réflexions sur un forum.

On regrette la très faible durée de vie et l’extrême simplicité du titre. Cependant, si l’initiative séduit, ce n’est pas par l’expérience de jeu qu’elle propose, mais plutôt par son caractère symbolique : des graphismes et un gameplay enfantins au service d’une réflexion très intéressante, à la fois autour de la pédophilie, mais aussi des potentialités cognitives du jeu vidéo, en tant que média de divertissement mais aussi de connaissance (de soi et des autres) et d’échange. En effet, les synergies générées par ce type de projet couplé à un forum dédié sont phénoménales, et promettent de très belles choses.

Sébastien Genvo est maître de conférences à l’université Paul Verlaine à Metz. Avant d’exercer une activité de chercheur spécialiste des jeux vidéo, il était game designer chez Ubisoft.

Interview de Sébastien Genvo pour Playtime (blog Le Monde)

(source)

Authors:

French (Fr)English (United Kingdom)

logo-noemi

Parmi nos clients