Vendredi 16 Novembre 2018
taille du texte
   
Mercredi, 05 Octobre 2011 09:00

iPhone 4S : Apple perd la main ?

Rate this item
(0 Votes)

Apple a dévoilé hier soir vers 19h30 (heure française) l’iPhone 4S. Et non pas l’iPhone 5, laissant de nombreux observateurs sur leur faim, puisque certains prédisaient même déjà la mort d’Apple en faisant – probablement un peu trop rapidement – le lien entre ce non-évènement et le départ de Steve Jobs.

Il semblerait que les fanboys n’aient pas été les seuls à réagir négativement, puisque le cours de bourse Apple a légèrement dévissé après cette keynote où le charisme d’un Jobs faisait cruellement défaut. Bref.

S’il ne présente aucune nouveauté notoire, et que son design est rigoureusement identique à celui de l’iPhone 4 (ça va être difficile de se la péter avec le « nouvel iPhone »), l’iPhone 4S ne manque cependant d’atouts.

Petit rappel des caractéristiques et nouveautés principales de l’iPhone 4S :

- iOS 5 : le nouveau système d’exploitation mobile d’Apple, en gestation et en beta pour les développeurs depuis plusieurs mois. Il apporterait plus de 200 nouveautés (dont seules quelques-unes sont réellement visibles par l’utilisateur).

- nouveau capteur photo 8 megapixels : selon Apple, cette nouvelle lentille fait de l’iPhone 4S « le meilleur appareil-photo et le meilleur caméscope » jamais possédé par la plupart des utilisateurs. Une affirmation qui a beaucoup fait réagir hier soir sur Twitter, évidemment. L’application photo a elle aussi été revue : plus rapide, avec une fonction de retouche intégrée. Le déclenchement peut maintenant se faire à partir du bouton volume ou d’un double tap sur le bouton Home. La vidéo n’est pas en reste puisqu’on peut maintenant filmer en HD 1080p.

- assistant vocal Siri : cette nouvelle fonctionnalité permet de « dialoguer » en langage naturel avec son iPhone afin d’obtenir des informations pratiques, sur la météo, l’agenda etc. Selon Apple, Siri « comprend ce que vous dites et ce que vous voulez dire ».

- processeur A5 bicoeur : le même que sur l’iPad 2, qui offre une meilleure réactivité à l’iPhone 4S puisqu’il serait fois plus rapide sur les tâches courantes et jusqu’à 7 fois plus rapide pour le traitement de l’affichage graphique. A vérifier sur pièce car le même type d’annonce avait été fait pour le processeur de l’iPad 2, or, même si l’amélioration des performances était incontestable, je n’ai pas vu une différence aussi spectaculaire par rapport à l’iPad 1.

- iCloud : l’offre Cloud d’Apple, qui permet de synchroniser en direct et en tâche de fond entre plusieurs terminaux différentes actions : retouche d’une photo, iTunes, Documents, apps etc.

- Application Find My Friends qui permet de géolocaliser les amis qui ont accepté de l’être.

- Airplay Mirroring avec ou sans fil (vous pouvez jouer sur votre télé à votre jeu iPhone).

- intégration de Twitter dans l’OS : il est désormais possible par exemple d’envoyer une photo dans un un tweet directement à partir de l’application photo de l’iPhone, comme on le fait avec un MMS ou un email.

L’iPhone 4S sera disponible en France et dans 21 autres pays à partir du 14 octobre 2011, et en pré-commande sur le site Apple à partir du 7 octobre, à partir de 629 euros sans abonnement.

Quelques nouveautés intéressantes, mais qui ne vont pas révolutionner le marché du smartphone, d’autant que pendant ce temps la concurrence s’active, donnant un peu l’impression que cette fois Apple n’innove plus et se retrouve dans la position de celui qui court derrière en sortant une simple mise à niveau.

iPhone 4S : Apple perd la main ?

Cela étant, quand on regarde un peu en arrière, on constate que cette « mise à jour » n’est pas si inédite dans l’histoire récente de la Pomme. Apple avait en effet déjà fait le coup avec l’iPhone 3GS, et même avec l’iPad 2, même si là le design avait été revu : iPad 2 : juste une mise à niveau ?

Alors tous ceux qui anticipaient de façon aussi catégorique en prévoyant la présentation d’un iPhone 5 (et d’un iPad 3, ce qui était d’une stupidité sans nom vu que l’iPad 2 a à peine 6 mois d’existence) en sont-ils pour leurs frais ? Peuvent-ils ranger leurs articles, leurs croquis (le fameux iPhone 5 qui était pourtant annoncé avec tant de certitude, avec son écran 4 pouces, sa coque arrondie ultra-fine…) et toutes les projections faites dans le vide depuis des mois ? Pas sûr. Si cette fois Apple a su tenir le secret et le suspense jusqu’au bout pour finalement endosser le rôle de la proverbiale montagne qui accouche d’une souris, il est fort possible que c’est pour mieux préparer la sortie d’un iPhone 5 en 2012. Je parierais sur le printemps, genre mars.

Pour conclure et pour rire un peu, je ne résiste pas au plaisir de vous montrer un petit extrait de ce  à quoi ont droit généralement les rédacteurs qui traitent l’actualité Apple en général, et celle de l’iPhone et et de l’iPad en particulier (en tout cas dans un site non spécialisé sur Apple), et qui parfois se permettent de donner un avis. Deux tweets qui m’ont été adressés hier soir alors que je couvrais la keynote en direct. des messages – dont vous noterez au passage la finesse et la subtilité – révélateurs du fanatisme un peu ridicule que suscite une simple actualité autour d’Apple, me rangeant presque simultanément dans un camp puis dans le camp adverse :-)

iPhone 4S : Apple perd la main ?

iPhone 4S : Apple perd la main ?

Authors:

French (Fr)English (United Kingdom)

logo-noemi

Parmi nos clients