Vendredi 16 Novembre 2018
taille du texte
   
Lundi, 10 Octobre 2011 16:00

Il bat sa femme parce-qu’elle n’a pas « aimé » son statut sur Facebook

Rate this item
(0 Votes)

Tu vas l’aimer mon statut, dis !?

Avec lui, c’est tu aimes ou… tu aimes. Même si tu ne l’aimes plus. Son ex-femme vient de l’apprendre à ses dépens. Benito Apolinar, un résident de la bonne ville de Pecos, Texas, USA, est un garçon assez susceptible.

Il bat sa femme parce-qu’elle n’a pas « aimé » son statut sur Facebook

Un garçon susceptible et qui a besoin qu’on l’aime. Ou plutôt que l’on montre que l’on aime ses statuts Facebook. Fâché tout rouge que son ex-épouse soit « la seule » à ne pas « liker » son statut Facebook indiquant que ce jour était celui du triste anniversaire du décès de sa maman, il s’est un peu énervé au moment de poser ses enfants chez leur mère, lui collant un bourre-pif pour ne pas avoir accompli ce qu’il devait considérer comme une sorte de devoir conjugal sur Facebook.

« C’est ahurissant que tout le monde ait « aimé » mon statut sauf toi, tu es ma femme. Tu devrais être la première à aimer mon statut ».

Le brave garçon, apparemment sous l’emprise de l’alcool au moment des faits, sera jugé le 22 décembre prochain.

On savait que Facebook pouvait briser des couples, on sait maintenant que pour certains individus un peu exigeants (ou alcoolisés), cela devient un baromètre du désamour et un prétexte à ouvrir la boîte à gifle. Tout ça à cause d’un bouton bleu…

(source)

Authors:

French (Fr)English (United Kingdom)

logo-noemi

Parmi nos clients