Jeudi 19 Juillet 2018
taille du texte
   
Dimanche, 06 Novembre 2011 08:17

Zynga lance CastleVille, un MMORPG sur Facebook

Rate this item
(0 Votes)

Le but du jeu est de créer et d’étendre son propre royaume, avec des châteaux, ponts, murs, et les citoyens qui vont avec. Des quêtes y sont aussi proposées, en fonction de votre progression, entraînant d’ailleurs l’apparition de nombreux personnages.

Suivant la lignée des jeux finissant en “Ville” (FarmVille, CityVille et j’en passe…), CastleVille reprend des éléments qui ont fait le succès de ses prédécesseurs — plus que rentables — : construction de villes et exploration du monde dans lequel vous vous trouvez. Les joueurs peuvent par la même occasion exhiber fièrement leur royaume en le partageant avec leurs amis (comme cela était déjà possible avec FarmVille).

En plus de cela, CastleVille a piqué quelques fonctionnalités propres aux MMORPG, à savoir la customisation de son personnage, ainsi que l’apparition d’un système de réputation et d’un autre d’échange : voux pourrez ainsi aider vos voisins à finir leurs construction, combattre des ennemis, ou encore collecter des pièces. Il vous sera aussi possible de leur donner ou d’échanger avec eux des items, tels que des armures ou des potions.

Le système de réputation mis en place attribue des points en fonction de votre implication sociale dans le jeu : plus vous serez investi socialement, mieux vous progresserez.

Les graphismes restent quant à eux assez simplistes, dans le style des cartoons, mais l’environnement devrait être plus animé et soigné que les anciens titres de Zynga. On retrouverait en effet de nombreuses animations et interactions avec le décor. La simulation est néanmoins poussée un peu plus loin, chacune de vos interventions étant susceptible d’avoir un impact sur les éléments environnants. Pour vous donner un exemple, si vous construisez une ferme à proximité d’un cours d’eau, sa production sera plus rapide.

Le jeu ne devrait pas comporter de nombreuses phases de combats — comme l’explique Zynga, ce n’est pas là son principal objectif — : les seuls attaques proviendront d’assauts lancés par vos ennemis aux alentours.

Zynga lance CastleVille, un MMORPG sur Facebook

Le jeu a été développé par l’équipe de Zynga Dallas, anciennement Bonfire Studios (racheté par Zynga en début octobre). A noter qu’un grand nombre des développeurs de ce studio ont auparavant travaillé sur Age of Empires et Halo (tout de même). CastleVille devrait être disponible dans les semaines à venir, et couvrira 17 langues, dont le français. Selon Bill Jackson, le directeur de Zynga Dallas, le jeu devrait recevoir un très bel accueil, puisqu’il reprend une grande partie des fonctionnalités qui ont su séduire les joueurs des précédents épisodes.

Zynga possède près de 40% du marché des jeux sociaux sur Facebook, avec plus de 49 millions d’utilisateurs actifs chaque jour. Son concurrent le plus proche est bien évidemment Electronic Arts, qui a sorti cet été son jeu “The Sims Social”. Derrière Zynga et son jeu CityVille, EA détient donc la deuxième place, avec 14,5 millions de joueurs quotidiens (10,9% du marché).

Fondée en 2007, Zynga regroupe à ce jour 2500 employés. Ayant déjà connu de très gros succès avec ses précédents titres sur Facebook, il est certain que l’arrivée de CastleVille devrait allégrement booster son introduction en bourse, prévue pour dans deux semaines.

Pour les intéressés, la société a mis en place sur sa page Facebook un “Happiness Meter”, qui vous débloquera, une fois le jeu lancé, des items spéciaux en fonction du nombre de “Like” sur leur page.

Authors:

French (Fr)English (United Kingdom)

logo-noemi

Parmi nos clients