Jeudi 19 Juillet 2018
taille du texte
   
Samedi, 05 Novembre 2011 15:10

Facebook va-t-il tomber ?

Rate this item
(0 Votes)

Samedi 5 novembre 2011. C’est aujourd’hui qu’Anonymous, groupe de hackers-activistes célèbre pour avoir attaqué Sony ou encore le gouvernement syrien lors du printemps arabe, a prévu de s’attaquer au plus grand des réseaux sociaux : Facebook… et les anonymes les plus connus ne comptent pas en rester là.

Facebook va-t-il tomber ? (by Vincent Diamante)

Mission impossible ?

L’idée de s’attaquer à Facebook remonte à Mai 2011. On retrouve en effet des messages sur une page Facebook annonçant que le groupe Anonymous ne tolérait pas la censure et que le réseau social devrait se préparer pour la bataille. Vient ensuite un message vidéo posté le 15 aout dernier sur Youtube et qui annonce cette date du 5 novembre. Le discours est simple : Anonymous veut « détruire » le « moyen de communication que vous adoriez tous ».
Si le message peut faire sourire, les actions d’Anonymous sont bien réelles. L’attaque contre Sony qui a paralysé le PlayStation Network et fait perdre des milliards de dollars à la firme, ou le piratage du site du ministère de la défense syrien, démontrent bien la force de ce groupe de hackers. Chacune de ces actions dans un même but, celui de dénoncer la censure et de défendre la liberté d’expression. Dans le cas de l’attaque contre le gouvernement syrien, Anonymous la justifie comme une réponse au régime brutal de Bachar Al-Assad. L ’attaque contre Sony avait pour but d’apporter un soutien à GeoHot, le célèbre jailbreaker qui a également réussi à pirater la PlayStation, et de défendre les joueurs.

Facebook va-t-il tomber ?

Dans le cadre de l’opération Facebook, les revendications sont les mêmes : défendre l’utilisateur des dangers de Facebook qu’il accuse de vendre des informations aux agences gouvernementales. Diverses zones d’ombres font cependant planer un doute quant à une réelle attaque d’Anonymous. En effet, les Anonymous regroupant des communautés sans une réelle organisation, il n’est donc pas à exclure que cette opération soit le fruit d’un groupe n’ayant pas de lien direct avec ces derniers. Des comptes Twitter liés au groupe des Anonymous ont d’ailleurs démenti la possibilité d’une attaque à l’encontre de Facebook. De plus, les actions menées n’ont jamais eu la prétention de détruire mais d’amener à une prise de conscience. Enfin, si le groupe a prouvé à maintes reprises être capable de coup d’éclat, il reste difficile de penser qu’il puisse faire tomber un « géant » comme Facebook qui compte près de 800 millions d’utilisateurs.

Un cartel de drogue en ligne de mire

Surtout, le groupe a également connu des échecs importants. Récemment, c’est une attaque contre les serveurs du site web de la bourse de New-York qui a échoué. Si l’attaque a bien eu lieu, le site n’est resté hors-service que deux minutes. Plus proche de nous, Anonymous voyait d’un mauvais œil la loi HADOPI et une attaque était prévue… le 5 Novembre 2010. Elle n’a finalement jamais eu lieu. Si ce n’est pas véritablement un échec, l’opération BART (Bay Area Rapid Transit) qui visait à s’attaquer au site internet du réseau de trains de banlieue de San Francisco, initialement prévue par les Anonymous a en réalité était réalisé de manière isolée, par une jeune française « Lamaline_5mg » qui avait d’ailleurs accepté de donner une interview à Presse-citron.

Facebook va-t-il tomber ?

Enfin rappelons que si une attaque contre Facebook risque de s’avérer difficile, les Anonymous n’ont peur de rien. En effet, suite à l’exécution de deux internautes, accusés d’avoir dénoncé des trafiquants de drogue et qui ont été retrouvés suspendu à un pont, et l’enlèvement d’un membre d’Anonymous par le cartel Los Zetas, ceux-ci ont poussé le groupe à poster une vidéo qui fait figure de déclaration de guerre !

Les Anonymous n’ont pas fini de faire parler d’eux !

Authors:

French (Fr)English (United Kingdom)

logo-noemi

Parmi nos clients