Samedi 26 Mai 2018
taille du texte
   
Jeudi, 15 Décembre 2011 01:16

Le voyage dans la Lune en couleur

Rate this item
(0 Votes)
Le célèbre film de Georges Méliès sort en salles ce jour dans sa version couleur d’origine. Il est précédé d’un documentaire relatant l’histoire d’une incroyable restauration. Le professeur Barbenfouillis et ses acolytes astronomes, décident de partir pour la Lune. Un aller-retour express ponctué par une rencontre mouvementée avec les Sélénites, habitants un poil sauvages de la Lune. Retour triomphale et grand défilé, avec pour réjouissance, bastonnade publique du Sélénite capturé. Le premier film de science-fiction Voilà pour le « pitch » simplissime du fameux film de Georges Méliès, Le voyage dans la Lune, tournée en 1902 est connu de tous par cette image de la Lune fichée d’un obus dans l’œil ! A priori, pas de quoi bouleverser le cinéma qui fête tout juste ses sept années d’existence. Pourtant, cette œuvre de Méliès est incontestablement une rupture : il s’agit du premier film de science-fiction. Dans son atelier de Montreuil, l’ex-magicien y déploie tout son savoir-faire en matière de trucages : un vaisseau qui s’écrase sur la Lune, des beautés suspendues dans les rêves des astronomes et des Sélénites qui partent en fumée quand on leur botte les fesses. Les effets spéciaux viennent de naître. « Le voyage extraordinaire », qui sort aujourd’hui en salle, raconte la vie de cinéma de Méliès et surtout  l’incroyable restauration d’une copie colorisée de son œuvre culte retrouvée à Barcelone dans les années 1980. Le temps ont fait de gros dégâts. La pellicule ne fait qu’un bloc. Les images enroulées, sont collées les unes aux autres. Impossible en l’état, de dérouler la bobine sans prendre le risque de tout détruire. Mais grâce à un procédé chimique risqué, les spécialistes de la restauration parviennent à décoller les bandes. Les 13795  images sont alors numérisées une par une. Une nouvelle bande originale Mais au début des années 2000 quand le sauvetage a été réalisé, les technologies numériques ne permettaient pas encore de reconstituer le film à partir de ces fragments. Ils seront alors stockés sur disque dur pendant huit ans. A partir de 2010, le travail de restauration peut reprendre. Des images manquantes de la copie couleur sont récupérées dans des versions noir et blanc. Ces séquences sont numérisées grâce au scanner SACHA des Archives Françaises du Film, développé justement pour copier des films endommagés. SACHA  recevra même des images de la version colorisée avec l’espoir de réaliser une nouvelle numérisation de haute qualité. Impossible. Le film est trop abimé. Sacha n’en veut pas. La dernière étape se fera alors à Hollywood dans les studios de Technicolor qui parviendra à retoucher une à une les images dégradées. Le résultat, splendide, est présenté à la fin du documentaire, accompagné d’une bande originale vraiment réussie, composée spécialement par le groupe Air. Une touche électro qui redonne au film de Méliès sa valeur d’œuvre avant-gardiste. Le voyage dans la Lune par sciencesetavenir Sciences et Avenir.fr14/12/2011 Authors: 2822052.png
French (Fr)English (United Kingdom)

logo-noemi

Parmi nos clients