Vendredi 28 Juillet 2017
taille du texte
   
News France
Mardi, 13 Juillet 2010 08:19

Actualité 12/07/2010 France

Revue de presse...
Services et gestion 
Garantie des dépôts bancaires.- Michel Barnier, commissaire européen, présente aujourd'hui un projet de législation renforçant la protection des épargnants et des investisseurs en cas de défaillance bancaire. La garantie serait de 100.000 euros par déposant, remboursés sous sept jours par le fonds de garantie. Par ailleurs, selon le Sunday Times, les stress tests pourraient obliger les banques européennes à lever jusqu'à 90 milliards d'euros.(Echos, Figaro, Tribune)
Retraites en Conseil des ministres demain.- Le projet de réforme des retraites est présenté en Conseil des ministres demain. Selon la Cnav, le dispositif pour carrières longues et pénibilité pourrait entraîner 90.000 départs en retraite (5.000 supplémentaires) en 2015, soit 870 millions de dépenses supplémentaires.(Echos, Figaro, Tribune)
Niches vertes pas épargnées.- Pressé de trouver 2 milliards d'économies, Jean-Louis Borloo envisage de diminuer de 50% la réduction d'impôts pour les particuliers qui s'équipent de panneaux photovoltaïques. En outre cette disposition serait réservée aux logements anciens. Tous les crédits d'impôts en matière énergétique sont sur la sellette dont la taxe réduite sur les biocarburants.(Tribune)
L'Igas veut fusionner CRP et CTP.- Un rapport de l'IGAS dresse un bilan plutôt positif des effets des contrats de transition professionnelle (CTP) et des conventions de reclassement personnalisé (CRP) mais estime que ces dispositifs et l'action du Pôle Emploi sont largement perfectibles. L'Igas suggère une fusion des deux dispositifs au sein d'un contrat de continuité et de transition professionnelle (CRTP).(Echos)
Agences de notation critiquées.- Un rapport de l'AMF publié vendredi critique l'instabilité des notations des dettes souveraines des Etats (instabilité qui serait, en partie, responsable de la crise) et dénonce le manque de concurrence dans ce secteur.(Echos)
Les avocats sous-traitent en Inde !.- Sous l'appellation LPO (legal process outsourcing), de grands cabinets d'avocats internationaux sous-traitent à l'étranger une partie de leurs activités (revues de documents de contentieux ou de propriété intellectuelle, gestion de brevets, rédaction de documents, etc.) L'Inde détient 40% de ce marché. Le conseil des barreaux européens (CCBE) vient de publier des lignes directrices sur ce sujet.(Echos)
Centres d'appels : Wauquiez veut réglementer.- Laurent Wauquiez prépare des mesures pour limiter la délocalisation des centres d'appels, dont l'idée d'une surtaxation des appels téléphoniques venant de centres d'appels à l'étranger.(Echos, Figaro, Tribune)
Hausse de 0,33% de l'indice du coût de la construction.- L'indice du coût de la construction a progressé de 0,33% au 1er trim 2010 à 1.508 contre 1.507 au 4ème trim. 2009 où il avait reculé de 1,05%.(Insee)
Tendances 
Conjoncture : un petit mieux.- La production industrielle a augmenté de 0,05% en mai mais n'a récupéré qu'un tiers de ce qui a été perdu depuis la crise. En baisse vendredi, le CAC 40 a quand même rebondi de 6,16% depuis le 5 juillet .(Echos, Tribune)
Affaire Woerth.- A la veille de l'intervention télévisée de Nicolas Sarkozy ce soir, le rapport de l'inspection générale des finances dédouane Eric Woerth dans l'affaire Bettencourt.(Echos, Figaro, Tribune)
Allemagne: hausse des cotisations santé.- L'Allemagne remonte le taux de cotisation à l'assurance-maladie de 14,6 à 15,5% du salaire brut à partir de 2011.(Tribune)
Affaires 
PSA signe un accord en Inde.- PSA, qui vise 8% de parts de marché en 2015, vient de signer un deuxième accord de partenariat en Chine, avec Changan.(Echos)
Transferts d'argent.- Money Gram, le concurrent sur les transferts de fonds à l'étranger de Western Union (qui est présent via la Poste), a signé un partenariat avec les 28.000 buralistes français.(Echos)
L'info
Banque : les guichetiers trinquent
Le nombre d'incivilités dans les agences bancaires aurait progressé de +14% entre 2008 et 2009, et même de +36% si on ne tient pas compte d'un changement de périmètre de la statistique établie par l'Asso­ciation bancaire française (Tribune, 7/07). L'interprofession recense ainsi 3.057 actes d'incivilité sur l'année 2009, dont les deux tiers touchent des femmes (si la parité est à peu près établie dans la banque, les femmes sont plus massivement postées en front office, au contact avec le client). Pour au final peu de réaction juridique des victimes : seulement 141 plaintes déposées en 2009 dont seulement 19 par les banques. Cette flambée de la haine s'explique par deux causes principales : la crise financière, qui a vu la parole se décomplexer vis-à-vis des banques, et l'introduction du relevé annuel de commissions et frais bancaires (qui rend leur volume nettement plus visible).

Le débat
Les «stress tests» suffiront-ils ?
Les «stress tests» des banques européennes seront-ils la panacée pour garantir la solidité des banques du Vieux Continent ? Pour rassurer les investisseurs une bonne fois pour toutes ? Ce n'est pas évident, estime Jacques Cailloux, chef économiste de Royal Bank of Scotland (Tribune, 07/07). «Cela dépendra d'abord du réalisme des hypothèses sous-jacentes retenues pour les tests. Ensuite de la capacité du superviseur européen à communiquer sur les résultats et sur l'articulation des scénarios retenus dans les différents pays. Et enfin des mesures qui seront prises pour recapitaliser les banques les plus fragiles. La publication des tests de résistance offre aux autorités européennes une énorme opportunité mais les risques associés sont tout aussi importants. Mal menée, l'opération transparence pourrait conduire à une situation pire qu'avant» estime-t-il. De plus, la crédibilité des tests pourrait être écornée par la crise de la dette souveraine : «C'est un point très délicat (...) car le message politique envoyé (...) est qu'il ne peut pas y avoir de défaut à l'intérieur de la zone euro. Il y a donc peu de chances pour que les stress tests prennent en compte l'hypothèse d'un défaut ou d'un rééchelonnement de la dette grecque» craint Cailloux, qui pointe en outre du doigt le risque communicationnel accru du fait de l'hétérogénéité européenne des régulateurs (contrairement aux Etats-Unis, où les «stress tests» furent un succès).

Agenda

Lundi 12 juillet
---> Intervention télévisée sur France 2 de Nicolas Sarkozy sur des «questions d'actualité»
---> Balance des paiements de la France en mai
Mardi 13 juillet
---> Réforme des retraites en Conseil des ministres
---> Prix à la consommation en juin et révision du taux du livret A
Mercredi 14 juillet
---> Fête nationale
Jeudi 15 juillet
---> Publication de l'indice de référence des loyers
Vendredi 16 juillet
---> Chiffres du commerce extérieur de la zone euro en mai

Mardi, 13 Juillet 2010 08:18

Actualité 12/07/2010 Aquitaine

Transfert de Thalès Avionics suspendu
Dans un jugement en référé à l'initiative de la CGT, le tribunal de commerce de Nanterre (Hauts-de-Seine) suspend le transfert du site Thalès Avionics du Haillan vers Vendôme et Singapour. L'employeur devra reprendre certains points de la consultation du personnel sur ce déménagement. Le site compte 1.000 salariés et devait en perdre 85 à l'issue de l'opération, sans licenciement. (SO33 daté 10/07 page 14)

Belvédère sous le soleil martiniquais
Marie Brizard quitte le groupe Belvédère et devrait échoir à la Cofepp, maison-mère de La Martiniquaise (rhums Dillon et Negrita) avec qui Belvédère vient d?entrer en négociations exclusives. Reste à voir si ce nouvel actionnaire, plus solide que l'actuel, ne serait pas obligé de céder quelques marques, notamment dans le whisky où il posséderait alors les deux marques les plus vendues en France. (SO33 daté 10/07 page 16 - CL daté 10/07 page 5)

RÉGION 
  GSO se désengage de la presse gratuite
Groupe sud Ouest cherche à se séparer de S3G, sa filiale concentrant les activités liées aux journaux gratuits d'annonces, toujours déficitaire après un vaste plan d'économies ayant vu la suppression de 700 postes. Le groupe se recentre sur son métier de presse d'information régionale, avec, outre les journaux du groupe Sud Ouest (Sud Ouest, Charente Libre, Dordogne libre, La République des Pyrénées, L'Eclair des Pyrénées), le contrôle des Journaux du Midi (Midi Libre, L'Indépendant de Perpignan et Centre Presse (Rodez). (SO daté 10/07 page 10)

Marché parallèle de parfums dans le grand Sud Ouest
A Bordeaux, une instruction est en train de démonter une affaire de vente parallèle de parfums, des produits de marque non contrefaits mais constitués de démonstrateurs pour magasins, revendus sur le marché. Bordeaux a souvent concentré les affaires de ce type. Mais aujourd'hui, justice et police veillent, soutenus par des spécialistes des marques elles-mêmes. (SO daté 10/07 page 11)

Pharmaciens en grève
Protestant contre la précarisation de leur profession, les pharmaciens d'Aquitaine n'assuraient leurs gardes que sur réquisition préfectorale depuis samedi et jusqu'au 20 juillet. Sur 580 officines en Gironde, 350 sont déficitaires et une dizaine a fermé dans la région en un an. (SO33 daté 10/07 page 16)

Dordogne 
  Repetto : une sucess story quinquagénaire
Créées en 1947 par la maman du danseur Roland Petit, mais fabriquées à Saint-Médard-d'Exideuil depuis 1967, les ballerines Repetto se vendent dans le monde entier auprès des professionnels mais aussi d'amoureux de la marque. L'usine emploie 130 personnes et produit 1.700 paires par jour. Pour faire face à la demande l'entreprise prévoit une extension sur 2.800m2 de l'usine actuelle (5.000m2) et planifie entre 100 et 200 embauches sur 8 ans. (DL pages 24 et 25)

Vendre de la truffe d'été est un danger pour l'image
Claude Brun, président des trufficulteurs pétrocoriens (140 adhérents, rattachés à la fédération de Dordogne qui compte 1.200 membres), met en garde : "Il y a une recrudescence de la truffe d'été. Ce n'est pas envisageable de la commercialiser, elle n'a pas de goût comparé à celle d'hiver. Elle a la saveur d'un champignon banal. Puis, si nous la commercialisons, les étrangers vont se baser sur cette truffe là, et toute la réputation de la truffe de Dordogne sera dégradée". (DL daté 10/07 page 2)

Aéroport inauguré vendredi
Le nouvel aéroport de Brive Vallée de la Dordogne a ouvert le 15/06 et été inauguré vendredi, en présence de nombreuses personnalités politiques et de la patrouille de France. (SO24 daté 10/07 page 14)

La gare de Perigueux ne veut pas rater le train
Une réunion de quartier a lieu ce soir pour le quartier de la gare de Périgueux qui se sent un peu abandonné, veut veut pas rater le train de l'urbanisme municipal et que la municipalité cherche à raccrocher au reste de la ville. (SO24 page 17)

Sarlat : enfin la déviation
Le premier tronçon de la déviation routière Sud à Sarlat-la-Canéda a été ouvert vendredi. Il a coûté 20 millions d'euros, 12 ans d'études et 3 ans de travaux. La première délibération municipale sur le sujet daterait de 1946... (SO24 daté 10/07 page 13)

Les biscuits ont eu chaud
Un incendie s'est déclaré vendredi à la biscuiterie Champador à Champagnac-de-Belair. Vite maîtrisé, il n'entraîne aucune conséquence notable. (DL daté 10/07 page 8)

Baisse des contrats en alternance en Nord Dordogne
Constatant un manque d'offres cette année, la mission locale Nord Dordogne a organisé début juillet une journée d'information des entreprises sur l'alternance. (SO24 page 23)

Un peu plus de haut-débit à Mensignac
A Mensignac, l'entreprise Ote, sous-traitante locale de Sogetrel (à Bègles en Gironde) a posé un morceau de fibre optique afin de raccorder un noeud de raccordement d'abonnés, permettant à 100 foyers de devenir éligibles à Internet haut-débit. (SO24 daté 10/07 page 20)

Centre de loisirs agrandi à St-Laurent
Le centre de loisirs de St-Laurent-sur-Manoire sera agrandi pour passer de 100 à 235m2, avec création de préaux. L'architecte Bernard Chinours, habitant St-Laurent et ayant travaillé sur le Palio, est chargé de la réalisation. (DL daté 10/07 page 2)

Derniers campings aux anciennes normes
Depuis le 1er juillet, de nouvelles normes sont en vigueur pour le classement des campings. Ces normes prennent plus en compte les critères quantitatifs et feront l'objet de contrôles réguliers par des sociétés spécialisées. Le camping "Le bois de Coderc" à Antone a décroché sa troisième étoile juste avant l'entrée en vigueur des nouvelles normes. (DL page 3)

Voie verte et ouverte jusqu'à Libourne
"DL" zoome sur le projet de voie verte porté par le Pays de la Vallée de l'Isle, avec raccordement jusqu'à Libourne (Gironde). (DL daté 10/07 page 4-5)

Guichetiers supprimés à la gare de Périgueux
La CGT 24 dénonce la suppression par la SNCF de deux postes au guichet de la gare de Périgueux. (SO24 daté 10/07 page 15 - DL daté 10/07 page 8)

Les maisons fissurées attendent toujours les assureurs
En Dordogne, environ 100 sinistrés de la canicule de 2003 , victimes de fissures dans leurs maisons, n'ont toujours pas reçu d'indemnisation de leur assureur. (SO24 daté 10/07 page 16 - DL daté 10/07 page 8)

Deux livres sur Périgueux
Suzanne Boireau-Tartarat et Martine Balou, toutes deux expertes sur le sujet, viennent de sortir chacune un livre sur Périgueux. (SO24 daté 10/07 page 17)

Gironde 
  Smiley Bus, fer de lance des projets de Bacqueyrisses
Fêtant ses 85 ans, Bacqueyrisses Sété Automobiles, spécialiste du négoce d'autocars à Bruges (concessionnaire Irisbus rayonnant en Aquitaine, Limousin, Poitou-Charentes, 48 salariés, une centaine de bus vendus chaque année et un atelier de réparation proposant 15.000 références) a présenté ses projets en cours, et notamment le Smiley Bus, petits bus de 32 places visant le marché du transport scolaire, de plus en plus séparé des lignes de cars régulières. L'entreprise vise en outre un développement à l'international (partenariat avec l'Inde notamment) et vend des véhicules électriques d'origine chinoise pour la circulation interne dans les entreprises. (SO33 daté 10/07 page 16)

Le Bélier lève des fonds
L'équipementier automobile Le Bélier lance une augmentation de capital de 12,1 millions dont 8,2 souscrits par le fonds de consolidation et de développement des entreprises et les dirigeants (Les Echos page 14)

Les Chinois venus découvrir le vin de Bordeaux
Patrick Devedjian, ministre de la Relance, était vendredi avec une délégation chinoise venue visiter le vignoble bordelais. Un centre culturel du vin français pourrait voir le jour à Pékin d'ici la fin de l'année. (SO24 daté 10/07 page 15)

Boire régional
Le syndicat des Bordeaux et Bordeaux Supérieurs (50% de la production girondine) lance une opération séduction sur le Bassin d'Arcachon pour reconquérir le marché des vins de proximité, avec soirées et sorties en pinasse pour déguster la production locale. (SO33 pages 14 et 15)

Nouvelle directrice pour les St-Emilion
Stéphanie REiss remplace Nadine Couraud au poste de directrice du conseil de vins de St-Emilion. (SO33 daté 10/07 page 15)

Meneau c'est du sirop
La société familiale centenaire Meneau fabrique des sirops bio, de qualité selon des méthodes encore artisanales, 2 millions de bouteilles par an. L'été et la chaleur dope les ventes : plus de 50% du chiffre d'affaires se fait à cette période. (SO33 page 28)

Le CG33 s'engage
Vendredi le conseil général a voté pour 43,4 millions d'euros d'engagements sur 366 dossiers, dont 11,7 millions pour les seules routes et plus de 8 millions pour l'habitat et l'urbanisme. (SO33 daté 10/07 page 16)

L'aviation coûte cher à l'environnement
Les Verts consultés sur la rédaction de la charte de l'environnement de l'aéroport de Mérignac 2010-2013, dénoncent une approche trop économique du sujet, regrettant notamment le développement des vols low cost et du terminal Billi qui leur est consacré. (SO33 page 18)

Plus de lits près de l'aéroport
Une première tranche de résidence hôtelière (127 studios ou T2) ouvrira fin août près de l'aéroport de Mérignac,opérée par Teneo Suites. Un 2e bâtiment, dédié aux séminaires, sortira de terre en 2011. (SO33 daté 10/07 page 24a)

CUB : 5 cabinets pour 50.000 logements
La CUB a retenu 5 équipes d'architectes en vue de la réalisation de 50.000 logements dans l'agglomération, autour des axes de déplacement. (SO33 daté 10/07 page 20)

Caudéran n'a plus la cote
Sur le marché de l'immobilier, le quartier bordelais de Caudéran a le blues : l'écart de prix avec le reste de Bordeaux s'est réduit, mais pas le nombre de biens à vendre... (SO33 daté 10/07 page 22)

L'Etat vend au prix du marché
Les 54 biens de l'Etat mis en vente en Aquitaine le seront au prix du marché, établi par les Domaines. Les sommes dégagées seront affectées à 85% à l'amélioration des performances énergétiques et à l'accessibilité des bâtiments publics et les 15% restants à la réduction du déficit. (SO33 page 19)

Investissements publics
Le conseil général de Gironde baisse sa subvention à la chambre d'agriculture (270.000 euros en 2010, 300.000 euros en 2009). Néanmoins, s'y ajoutent 90.000 euros au titre d'une prestation conseil aux viticulteurs et 113.000 euros au titre du contrôle laitier.
St-Médard-en-Jalles investit 50.000 euros pour améliorer l'accessibilité à ses bâtiments publics.
(SO33 pages18 et 26)

Justice en Gironde
- Michel et Katherine Groshenny, un couple d'huissiers de Justice à Bordeaux, ont été mis en examen vendredi pour faux en écriture et abus de confiance. Leur étude afficherait des pertes à hauteur de 450.000 euros. Ils les auraient avec des créances tierces dont ils disaient à leurs clients qu'il ne pouvaient les recouvrer.
- La Mérignacaise Diane Deleury est en litige aux Prud'hommes avec la Ville du Bouscat qui est devenue son employeur après avoir repris en direct la gestion de l'Union sportive omnisports de la commune.
- Six ressortissants bulgares ont écopé d'un mois de prison ferme pour vol de métaux au détriment de la SNCF à Bordeaux.
- Le porteur de chéquiers volés a été arrêté à Bordeaux vendredi.
(SO33 daté 10/07 pages 17 et 24)

Immobilier
A Pessac, Aquitanis vient de livrer une résidence de 16 logements, un investissement de 2.4 millions d'euros. (SO33 page 23)

Pigeon travaille quand même
Malgré l'incendie du 21 juin, la concession Pigeon de Bruges a pu rester ouverte et conserver une activité commerciale. Une centaine des 170 salariés du site a pu suivre une formation, d'autres ont pu prendre des vacances et éviter le chômage technique. (SO33 page 22)

Les restaurateurs veulent plus de terrasses
Les restaurateurs de la place St-Pierre à Bordeaux voulaient agrandir leurs terrasses, officiellement, l'usage faisant qu'elles étaient plus grandes que ce qui était autorisé. La mairie leur a opposé une fin de non recevoir. Entre PV et pertes de chiffre d'affaires, certains restaurateurs ont du renoncer à embaucher. (SO33 page 21)

Commerces en Gironde
A Bordeaux, le quartier dit du Triangle attire les enseignes de prêt-à-porter branché, avec pour dernière installation en date "Sud Express". Les commerçants de la rue Fondaudège ne sont pas très unis face au tramway. (SO33 daté 10/07 pages 18 et 23)

Landes 
  Vastes fermes photovoltaïques dans les Landes
La plus grande centrale photovoltaïque de France a été inaugurée vendredi à Losse (Landes). Cette centrale du Gabardan affiche pour l'heure une capacité de 40 MW dont déjà 12 raccordés au réseau, mais devrait atteindre 44 MW à terme, sur près de 300 ha. Porté par la CdC du Gabardan et EDF EN, équipé par des panneaux First Solar (Blanquefort), ce projet a de nombreux petits frères : 110 projets sont recensés dans le département, la plupart portés par EDF EN. Les Landes se prêtent en effet très bien au déploiement de vastes centrales au sol de par sa géographie (6.000ha de fermes photovoltaïques n'entamerait que 1% de la forêt landaise), a fortiori maintenant que les tempêtes successives ont délabré l'économie sylvicole. (SO daté 10/07 page 10 - Tribune page 20 - Echos page 14)

De plus en plus de consultations à la mission locale
La mission locale a reçu 6.600 jeunes en 2009 (+2%). L'évolution marquante est également le taux de diplômés qui va en augmentant. La Mission locale compte 37 lieux d'accueil et 15 bureaux qui assurent 300 permanences. Son budget s'élève à 2,2 millions d'euros, pris en charge à 33% par l'Etat et le reste par les collectivités locales. (SO40 page 17)

Grenade : Pain Adour et Fantaisie ferme son hôtel
Le propriétaire ayant décidé de reprendre les murs de l'hôtel, Pain Adour et Fantaisie, dirigé par le chef étoilé Philippe Garet, se recentre sur son activité première : la restauration. (SO40 daté 10/07 page 15)

Commerces et entreprises
A Sabres, Alain Tapin et Gilles Pécastaing ont ouvert une boucherie où ils vendent de la viande en direct, produite sur l'exploitation agricole du second. A Magescq, Patrick et Patricia Bouron ont rouvert la boulangerie-pâtisserie. (SO40 daté 10/07 page 19; page 21 (Dax))

Lot-et-Garonne 
  Un carnet de réductions touristiques en Val d'Albret
L'office de tourisme du Val d'Albret a diffusé 9.000 chéquiers de 16 formulaires de réduction dans les principaux sites auprès des hébergeurs. Ces derniers les remettront à leurs clients qui feront ainsi 65 euros d'économie. L'office en diffusera 3.000, mais en les vendant 5 euros. (DM47 daté 10/07 page 26)

Villeneuve : la fin de la chapelle
Une trentaine de personnes ont manifesté leur opposition à la chapelle qui jouxte la mairie et qui va être détruite après 153 ans d'existence. Il en coûtera 40.000 euros à la mairie. (SO47 daté 10/07 page 21 - DM47 page 11)

Le bel anniversaire du fondateur d'Ionio Innovation
Luigi La Scalea a fêté les quinze ans de sa greffe coeur-poumon. Cette opération lui a sauvé la vie. Depuis, il a fondé Ionio Innovation, entreprise d'aménagement de véhicules pour permettre aux handicapés en fauteuil de conduire. (DM47 page 13)

Commerces et entreprises
Le multiservice (237m2) créé par Thierry Arzenton, avec le soutien de la commune, a été inauguré au Temple-sur-Lot. (SO47 page 22)

Social en Lot-et-Garonne
La CGT-Cheminots a levé son préavis de grève, prévu d'aujourd'hui à mercredi dans le département contre la suppression de la police ferroviaire. Par ailleurs, le mot d'ordre de grève a été maintenu dans six bureaux de poste où les agents estiment que les effectifs diminuent alors que l'activité augmente. (SO47 daté 10/07 page 16 - SO daté 10/07 page 11)

Pyrénées-Atlantiques 
  Soule : mécontentement dans le monde de l'espadrille
Francis Tauzia, un des derniers fabricants d'espadrilles de Mauléon (70 salariés contre 1.600 vers 1900, trois millions de paires par an) a entamé une action contre un industriel français qui fait fabriquer au Bengladesh et appose le label "France Espadrilles" sur ses produits. Il estime que la production de cet industriel représente 15 emplois en Soule. (RP64 daté 10/07 pages 2 et 3)

Pau : une banque règlera la passif de la société Pitoun
Pour avoir accordé un soutien abusif au groupe immobilier Pitoun, la Banque Générale du Commerce devra prendre en charge et verser plus de 30 millions d'euros à l'ancien promoteur. Après cet arrêt de la coup d'appel de Pau, la banque a décidé de se pourvoir en Cassation, mais devra verser la somme. (RP64 daté 10/07 page 4)

Salies : le Jambon de Bayonne prévoit des investissements
Alors que les Salines de Bayonne vont fermer dans quelques semaines, le consortium du Jambon de Bayonne est prêt à reprendre les Salines de Salies aux côtés de la mairie et à investir plus d'un million d'euros pour augmenter la production et assurer sa sécurité d'approvisionnement (de 1.400 à 2.000 tonnes produites). (RP64 daté 10/07 page 23)

Navarrenx va retrouver sa fabrique de cigares
Thierry Frontère va relancer le Comptoir des Gaves et de l'Adour, moins d'un an après la mise en liquidation judiciaire de la fabrique de cigares (15 salariés, 200.000 pièces par an de 2004 à 2009). Le fondateur du groupe de presse Editialis va injecter 600.000 euros dans cette relance et projette de créer un pôle touristique autour de la fabrique. (SO 64 Béarn page 17)

Un plan logement pour la CABAB
La communauté d'agglomération Bayonne Anglet Biarritz a voté un nouveau plan logement : d'ici 2015, 5.880 logements seront construits, dont 65% en logements aidés ou intermédiaires. Pour toute opération de plus de 20 logements, 30% seront des logements sociaux. (SO 64 Pays Basque page 16)

Pau : Acticall recrute
La société Acticall (200 salariés sur le site de Pau Multimédia) va lancer le recrutement de 150 télé-conseillers cette semaine. (RP64 daté 10/07 page 10)

Le tourisme à vélo se développe
Le comité départemental du tourisme et la fédération de cyclotourisme ont présenté 17 nouvelles boucles de découverte du département. (RP64 daté 10/07 page 6 - SO 64 Béarn daté 10/07 page 13)

Oloron : pas de PPP pour la santé
Selon la directrice de l'agence régionale de santé, le rapprochement entre l'hôpital et la clinique d'Oloron n'est pas à l'ordre du jour. L'hôpital se tournerait plutôt vers celui de Pau pour développer des synergies. (RP64 daté 10/07 page 18)

Bésingrand : visite pour le concassage
La CCI de Pau a organisé une visite des installation de concassage pour le recyclage des déchets de construction par l'entreprise Lafitte. 70.000 tonnes sont traitées par an et il en faudrait plus pour satisfaire les besoins routiers et de construction. (RP64 daté 10/07 page 24)

Pau : le succès du bio
La CCI de Pau a organisé une rencontre autour des techniques de lancement d'une gramme de produits bio. Yvon Thibaud, patron d'une boulangerie employant 45 salariés (sept points de vente à Pau) a témoigné de sa démarche vers la certification bio. (SO 64 Béarn daté 10/07 page 14)

Bayonne : la direction de Dafy Moto intervient
La direction du distributeur de produits Dafy Moto a justifié les licenciements et mises à pied des salariés en précisant le niveau des salaires, supérieur de 25% au salaire minimum et les conditions de promotion professionnelles en vigueur dans l'entreprise. (SO 64 Pays Basque daté 10/07 page 18)

Biarritz va recevoir l'école d'ostéopathie
Le collège d'ostéopathie du Pays Basque va construire ses nouveaux locaux près de la Halle Iraty sur un terrain de 9.000m2 qui vient de lui être vendu 450.000 euros par la mairie. (SO 64 Pays Basque daté 10/07 page 21)

Deux Béarnais pour la revue
Françoise Bull et Jean-Louis Calderoni, responsables de l'association Emploi-Force-Pensée, ont été invité à assister au défilé du 14-Juillet dans la tribune présidentielle. (RP64 page 5)

Logement durable à Emmaüs-Lescar
Les compagnons d'Emmaüs (130 à Lescar) ont décidé de supprimer les mobile-homes actuels pour construire une soixantaine de maisons écologiques (en bois ou paille) dans les cinq ans. Chaque maison coûte de 10.000 à 30.000 euros. (SO 64 Béarn page 18)

Commerces et entreprises en Béarn
Maher Abid, directeur de ABCIS à Billère, a été réélu à la présidence des concessionnaires automobiles palois. (SO 64 Béarn page 20)

Bayonne: la première pierre de l'université des métiers
Les travaux de construction de l'université des métiers (10.000m2 sur un terrain d'1,7 ha, 21,6 millions d'euros) ont débuté à Bayonne. Il devrait être livré en janvier 2012. (RP64 daté 10/07 page 6 - SO 64 Pays Basque daté 10/07 page 15)

Pau: Chez Pierre va fermer
Estimant que les conditions de circulation en centre-ville sont trop mauvaises et lui font perdre des clients, Pierre Cazaux a décidé de fermer son restaurant jusqu'à fin août, puis de prendre sa retraite. Des repreneurs se sont manifestés pour cet établissement étoilé il y a quelques années. (RP64 page 10)

Une esthéticienne grâce au Clefe
Gipsy Guisgard a créé son cabinet de soins esthétiques à Baïgorri avec le soutien du Club local d'épargne des femmes qui entreprennent. (SO 64 Pays Basque page 30)
Page 7 sur 88
French (Fr)English (United Kingdom)

Parmi nos clients