Lundi 22 Avril 2019
taille du texte
   
Jeudi, 29 Septembre 2011 08:00

Guerre ouverte entre Microsoft et Google, la bataille des brevets continue !

Rate this item
(0 Votes)

La journée d’hier a été riche en évènements dans la guerre de brevets qui fait rage depuis quelques mois maintenant entre les grandes entreprises du marché des smartphones. Microsoft et Google sont nos combattants du jour avec comme élément perturbateur le constructeur coréen Samsung… et ça vole bas. Round 1, Fight !

Guerre ouverte entre Microsoft et Google, la bataille des brevets continue !

Petit rappel de la situation

Pour ceux qui n’auraient pas suivi de très près toute cette affaire de brevets, voici quelques éléments qui vous aideront à apprécier le reste.

  • Les smartphones sont devenus en quelques années, après la sortie de l’iPhone, un produit de consommation de masse donc un gâteau économique énorme que toutes les grosses compagnies High-Tech doivent, mais ne veulent pas, se partager.
  • Face à Apple qui produit à la fois le système et le hardware, Google et plus récemment Microsoft (tiens tiens, voila nos amis du jour) ont lancé des systèmes seulement, respectivement Android et Windows Phone qui sont ensuite utilisés par les fabricants de téléphones notamment Samsung, HTC et Motorola pour Android et Nokia, HTC et depuis aujourd’hui, Samsung pour WP7.
  • Seulement voilà, un smartphone étant bourré de technologies, il est sujet à un paquet de brevets du plus complexe au plus basique genre « Affichage d’information sur un écran ».
  • Le principal problème d’Apple c’est que Android devient une alternative majeure aux iPhones, pourquoi ? Parce que c’est moins cher ! La technique d’Apple, qui possède tout un tas de brevets liés aux smartphones puisque l’iPhone était très en avance sur ses concurrents, pour lutter contre ces prix bas est de plomber Android en multipliant les actions en justice contre les contre les fabricants de téléphones pour les obliger à verser à Apple des roylaties pour chaque appareil sous Android construit ou vendu, rendant ainsi la licence Android plus chère pour les constructeurs et les utilisateurs.
  • Face à cela, Google pousse des coups de gueule en accusant Apple de saper l’innovation et se place en victime mais s’arme lui aussi en brevet, notamment avec le rachat spectaculaire de Motorola pour contre-attaquer et contre-balancer les prix et peut-être à terme se lancer dans le hardware également.
  • Seulement voila, oui je sais c’est interminable, n’oublions pas Microsoft ! Vous connaissez probablement l’adage « l’ennemi de mon ennemi est mon ami, même si on va probablement devoir en découdre aussi plus tard mais allions-nous pour écraser l’ennemi commun d’abord ». C’est en effet dans un esprit de concurrence directe avec Windows Phone que Microsoft a tout intérêt à voir Android tomber, or Microsoft en tant que dinosaure de la High-Tech, possède tout un tas de jolis brevets qui protègent les constructeurs de téléphones des griffes d’Apple. Pour y avoir accès rien de plus simple, il suffit de construire des appareils fonctionnantavec Windows Phoneet signer un bout de papier en forme de contrat qui engage à verser des Royalties à Microsoft pour chaque appareil Android construit, rendant effectivement Android plus cher à développer que Windows Phone ! Encore une fois Google n’est forcément pas spécialement content de cet état de fait…

C’est bon ? C’était pas si compliqué ! (j’ai juste mis 3 heures à écrire ces lignes avec la conviction intime que je vais quand même me faire allumer dans les commentaires mais bon, c’est la vie)

Ce qu’il s’est passé hier

La bataille promise, qui je vous l’annonce tout de suite se termine dans le vaguement ridicule, commence avec ce post sur le Blog de Microsoft dont voici le premier paragraphe traduit :

Aujourd’hui, Microsoft a annoncé un accord de partage de brevets avec Samsung qui grâce au portfolio de brevets Microsoft va fournir une protection aux téléphones et aux tablettes Samsung. L’accord fournira également aux deux entreprises une meilleure protection relative aux brevets, et ouvre les portes d’un partenariat plus profond pour le développement de nouveaux téléphones pour la plateforme Windows Phone.

Boom ! Coup dur pour Google, Samsung le leader des smartphones et des tablettes sous Android avec la gamme Galaxy s’est jeté dans les bras de Microsoft. Il faut dire que Microsoft et Apple semblent chasser en meute, les actions en justice d’Apple contre Samsung s’étant multipliées ces dernières semaines avec par exemple le retrait de la Galaxy Tab 7.7 de l’IFA à Berlin des actions qui ont sans doute poussé Samsung à accepter la protection de Microsoft (on se croirait dans un film de mafieux)

Les bombes pleuvent

Un coup dur, certes, mais pas d’attaque directe pour l’instant. C’était sans compter sur la suite du billet précédent sur le blog de Microsoft dans lequel Brad Smith répond aux accusations de Google qui fistige Apple et Microsoft de freiner l’innovation :

Nous avons entendu que certaines entreprises et certains observateurs, y compris le chef de Google, se sont plaint de l’impact potentiel des brevets sur Android et sur l’innovation dans les logiciels. A ceux là, nous leurs disons ceci : Regardez l’annonce d’aujourd’hui. Si des leaders d’industrie tels que Samsung et HTC signent ce partenariat, n’est-ce pas là une claire indication du chemin à suivre ?

Bim ! Comme si les royalties, l’arrivée d’appareils WP7 chez Samsung, n’étaient pas d’assez mauvaises nouvelles en elles-mêmes, Microsoft en rajoute avec un petit ton sarcastique et humiliant.

Mais vous vous doutez déjà de la suite, Google se devait de répondre ! Round 2, Fight !

Google contre-attaque

C’est par le biais d’une déclaration lapidaire à MG Siegler (@parislemon) publiée sur TechCrunch que Google répond :

C’est la même tactique que nous observons encore et encore de la part de Microsoft. Comme ils échouent sur le marché du Smartphone, ils se replient sur des parades légales pour extorquer de l’argent sur les créations des autres et ralentir l’innovation. Nous restons concentrés sur le développement de technologies nouvelle en appuyant les partenaires d’Android

Vlan ! Et oui le mot est lâché, pour la première fois Google parle ouvertement d’extorsion pour décrire l’attitude de ses concurrents.

Vous pensez (ou vous espérez) que l’histoire s’arrête là ? Eh bien non… Microsoft, via Frank X. Shaw (Corporate Vice President) sur Twitter a eu la bonne idée de re-répondre, et là on passe dans la bagarre de cours de récré. Round 3, Fight ! :

Laissez moi vous résumer la déclaration de Google à @parislemon, de 48 mots à 1 : Waaaah

Ça vole haut non ? Voila c’est tout (apparemment) pour aujourd’hui, mais gageons que demain apportera son lot de combats… C’est une situation compliqué où toutes les entreprises défendent leur marché ou essayent d’en conquérir un nouveau, et les coups bas vont dans un sens comme dans l’autre. Néanmoins on a le sentiment ces derniers temps que la communication des géants technologique est un peu à la fine négociation ce que les reality-show sont à la télévision…

Moi en tout cas j’attend qu’un mec se débrouille pour fabriquer et vendre des Smartphones dans les eaux internationales non sujettes aux brevets avec son propre OS mobile pour changer de portable ! Des volontaires ? :)

Authors:

French (Fr)English (United Kingdom)

logo-noemi

Parmi nos clients