Dimanche 27 Mai 2018
taille du texte
   
Jeudi, 15 Décembre 2011 17:05

Test utilisateur : Samsung Galaxy Note

Rate this item
(0 Votes)

Samsung, qui est un excellent manufacturier, mais qui n’est pas spécialement connu pour être une marque innovante (au sens où un Apple ou un Sony peuvent l’être par exemple) a surpris son monde lors du dernier salon IFA à Berlin en présentant sans prévenir le Samsung Galaxy Note, alors même que la marque était déjà engluée dans ses batailles juridiques en contrefaçon avec Apple.

Samsung Galaxy Note

Le Galaxy Note fut donc l’une des sensations du salon et confirme l’intérêt et la curiosité suscitée chez les observateurs, et pas seulement chez les geeks. Voici un produit « hybride » (même si je n’aime pas tellement ce qualificatif qui évoque souvent un truc ni fait ni à faire et qui ne fait rien correctement) qui représente une vraie innovation de par son format, exactement à mi-chemin entre smartphone et tablette. Avec ce pari, Samsung essaie de créer – et d’occuper -  un nouveau segment de marché : celui des utilisateurs qui se sentent un peu à l’étroit avec leur smartphone mais qui ne peuvent se résoudre à transporter une tablette, même une 7 pouces, avec eux. A ce tire on peut dire que Samsung a inventé la tablette… mobile. A savoir : que l’on emporte partout avec soi comme un téléphone du même nom.

Je vous donne tout de suite mon avis personnel et subjectif comme ça ce sera fait : j’ai tout de suite adhéré à ce format et j’ai eu un vrai coup de cœur pour le Galaxy Note, dès ma première prise en main à Berlin. C’est donc avec un préjugé plutôt favorable que je vous propose ce test utilisateur après quelques semaines pendant lesquelles je l’ai utilisé au quotidien car cela est vraiment nécessaire pour juger de son utilisabilité.

Notez qu’il ne s’agit pas d’un test complet des fonctionnalités techniques de l’appareil, qui sont les mêmes que tous les smartphones sous Android 2.3 « Gingerbread » mais des spécificités dues à sa taille et à son stylet, seuls éléments qui le différencient par exemple de son aîné le Galaxy S2.

Prise en main, premières impressions

A part la taille, pas de grande surprise : on a affaire à un clone géant du Samsung Galaxy S2. On pourrait trouver pire comme comparaison quand on sait que le S2 fait un malheur auprès des consommateurs et qu’il est acquis qu’il s’agit de l’un des meilleurs smartphones du moment. La prise en main est agréable malgré la taille (et je n’ai pas spécialement les doigts de Gulliver) car l’appareil est ultra-fin et reste très léger pour ses dimensions (178g). La surface arrière de la coque est dans une sorte de résine synthétique faites d’alvéoles anti-dérapantes, mais le rendu n’est pas convaincant : ça glisse ! Comme avec le Galaxy S2, de par sa finesse et sa texture, l’engin a quand même une fâcheuse tendance à vous échapper des mains. Quelques heures d’adaptation et le problème est réglé. Bien sûr l’écran super AMOLED de 5,3 pouces (contre 3,7 pour un iPhone ou 4,2 pour un S2), superbe, saute littéralement aux yeux et vous refile une irrépressible envie d’utiliser cet appareil pour n’importe-quel motif et de le sortir de votre poche à la moindre occasion.

Samsung Galaxy Note

Samsung Galaxy Note

Samsung Galaxy Note

Samsung Galaxy Note

Samsung Galaxy Note

Le package : qu’y a-t-il dans la boîte ?

Proportionnellement à la taille de l’engin, la boîte est toute petite, taillée au pixel autour de ses formes. On y trouve… peu de choses, soit le minimum basique, à savoir :

  • le Galaxy Note
  • un guide de démarrage rapide
  • un chargeur avec câble mini-USB indépendant (grosse tendance actuelle, on a la même chose avec le Nokia Lumia et le BlackBerry Bold 9900, probablement un début de convergence vers le chargeur universel)
  • une paire d’oreillettes audio
  • c’est tout !

Samsung Galaxy Note

Fonctionnement, ergonomie

Ceux qui sont familiers d’Android 2.2/2.3 ne seront pas dépaysés : on retrouve la même interface avec l’écran d’accueil personnalisable regroupant les fonctions principales, puis les écrans d’applications. Le bouton unique en bas de l’écran sert à revenir à l’accueil, alors que la zone tactile droite renvoie sur l’écran précédent et la gauche ouvre un menu contextuel. Quand on est habitué à Windows Phone ou iOS, ce choix ergonomique – qui plus est avec des surfaces non identifiées – est toujours un peu déroutant, notamment quand on utilise l’appareil en format paysage, où les gestes sont alors moins naturels. Ici aussi, question d’habitude.

Samsung Galaxy Note

L’ensemble est très fluide grâce au puissant processeur dual-core 1.4 cadencé à GHz, la navigation dans les menus se fait dans une douceur évoquant les meilleurs OS mobiles mais je retrouve quand même cette tendance au clic involontaire propre à Android, que je considère comme une sorte de tare génétique dont on n’arrive pas à se débarrasser malgré les évolutions importantes et fréquentes de l’OS. Un exemple : quand l’écran passe en basse luminosité après quelques secondes, le réflexe est de l’effleurer pour le réanimer en passant son doigt sur une zone au hasard, et là hop, on lance une fonction au lieu de juste le rallumer. Un peu agaçant. Idem quand vous scrollez dans un menu-liste (par exemple les paramètres) : rares sont les fois où vous n’ouvrez pas une nouvelle page alors que vous êtes juste en train de faire défiler la liste. Bref. Idem pour le positionnement du bouton marche-arrêt sur le haut de la tranche droite, qui déclenche régulièrement des actions intempestives quand on prend l’appareil en main, comme le Nokia Lumia 800, suscitant ce sentiment bizarre à chaque prise en main de « fragilité tactile virtuelle » qui vous empêche de l’empoigner d’un geste franc.

Test utilisateur : Samsung Galaxy NoteTest utilisateur : Samsung Galaxy Note

Téléphonie

Rien à signaler de particulier de ce point de vue : ça fonctionne, c’est agréable et intuitif, et je suis de ceux que cela ne dérange absolument pas de porter l’engin à l’oreille pour téléphoner. C’est même plutôt agréable car vous le tenez bien. La qualité de réception est tout à fait correcte, dans la bonne moyenne, en tout cas bien meilleure que celle d’un iPhone 4S, qui s’avère assez catastrophique sur ce point. Si vous avez un compte Google l’appareil récupère bien sûr tous vos contacts automatiquement.

Test utilisateur : Samsung Galaxy Note

Ecran et clavier

C’est bien sûr le point (très) fort du Samsung Galaxy Note, et c’est effectivement un vrai bonheur. Quand vous avez passé quelques jours avec ce doux géant je peux vous assurer que vous aurez du mal à revenir à un autre smartphone. Tout est plus facile, agréable et confortable, et donc plus efficace : du surf sur internet au visionnage de vidéos en passant par la prise de notes ou la lecture des news (y compris avec l’excellent Press Reader qui vous permet de lire les « vrais » journaux, vous avez en main un vrai compagnon qui rend votre vie numérique mobile à chaque instant un peu plus facile, un peu plus agréable, un peu plus belle. Le clavier est évidemment à l’avenant, il y a de la place pour laisser respirer vos doigts, même si j’ai encore toujours un peu de mal avec les claviers tactiles Android (et là ce n’est pas une question de taille).

La lecture de vidéo en HD est une pure tuerie sur ce terminal, et je crois qu’à cet égard nous ne sommes non plus pas loin du format idéal pour de bonnes séances de cinéma dans le train ou l’avion.

Photo, vidéo

La prise de vues, qu’il s’agisse de photos ou de vidéos, est là aussi grandement facilitée par la taille de l’écran, qui donne l’impression réconfortante que l’on shoote exactement ce que nos yeux voient. La qualité des vidéos notamment est excellente puisque l’on a droit à du 1080p Full HD jusqu’à 30 images par seconde. La fluidité est donc au rendez-vous, ainsi que le rendu des couleurs et la netteté. Exceptionnellement je ne vous propose pas de photos ni de vidéos car le temps exécrable au moment où je termine ce test ne m’a pas permis de réaliser des clichés bruts et non retouchés dans de bonnes conditions : l’hiver quand il pleut tout est sombre et moche, et cela ne permet pas de se faire une idée objective de la qualité d’un capteur de ce type.

Navigation internet

J’ai noté une caractéristique du navigateur « Chrome mobile » installé d’origine sur les terminaux Android : quelque soit leur taille, qu’il s’agisse de smartphones ou de tablettes, même 10.1 pouces, le moteur de rendu affiche toujours par défaut la version mobile des sites quand elle existe. Autant cela est justifié sur un smartphone, autant je trouve cela idiot sur une tablette. Par comparaison, le navigateur du BlackBerry PlayBook ou de l’iPad affiche la version « web bureau » des sites. Il faut donc aller chercher le bouton ou le lien – quand il existe – qui permet de basculer en version bureau. à chaque fois. On doit pouvoir changer cela dans les paramètres du navigateur mais je n’ai pas trouvé. Même si celle-ci n’est plus active par défaut comme sur les versions plus anciennes d’Android, On peut en revanche toujours accéder à la fonctionnalité de « reflow » qui permet d’adapter le texte d’une page web à l’écran quelque soit le niveau de zoom. C’est une option incontournable pour moi, qui rend le navigateur Android particulièrement pratique.

Test utilisateur : Samsung Galaxy NoteTest utilisateur : Samsung Galaxy Note

Test utilisateur : Samsung Galaxy NoteTest utilisateur : Samsung Galaxy Note

Autonomie

Vu la taille de l’engin et la puissance de son processeur, et connaissant les performances très justes de ses prédécesseurs de la gamme Galaxy en la matière, je craignais le pire pour ce Galaxy Note. Mais qui dit taille supérieure dit aussi plus de place pour loger une batterie plus puissante, et du coup c’est plutôt une très bonne surprise : mon Galaxy Note affiche une autonomie moyenne en usage « geek raisonnable » supérieure à ce que proposent d’autres smartphones, à savoir une grosse journée, voire presque deux jours dans certaines situations. A comparer avec la tenue calamiteuse de l’iPhone 4S, qui rend généralement l’âme après une grosse demi-journée de labeur…

Notez que l’appareil se recharge lorsqu’il est connecté à un PC via un câble USB.

Prise note « Mémo S » et stylet « S Pen »

Nous y voilà. Outre les dimensions hors normes du Note, voici son autre spécificité : le grand retour du stylet. Mais pas n’importe-quel stylet. Samsung a doté son Galaxy Note d’un stylet un peu spécial qui ne fonctionne qu’avec cet appareil, le S Pen. Celui-ci est doté d’un petit bouton (pas facile à repérer et à utiliser au début) qui permet de l’utiliser de plusieurs façons, à savoir soit en remplacement du doigt (ça fonctionne partout sur tous les menus) soit pour faire des captures d’écran, d’un appui long sur l’écran, bouton enfoncé. Si vous avez vu les publicité ou le site dédié au Galaxy Note, vous aurez compris que Samsung communique prioritairement sur le S Pen et ses fonctionnalités.

S mémo Galaxy NoteTest utilisateur : Samsung Galaxy Note

Test utilisateur : Samsung Galaxy NoteTest utilisateur : Samsung Galaxy Note

Et c’est vrai que l’approche est intéressante : à l’aide de l’application intégrée Mémo S, il est possible de prendre des notes à main levée et de dessiner, en plus de l’utilisation classique des fonctions de prise de note vocale ou par saisie sur le clavier. Et cette fois, ça marche. Je dis cela pour ceux qui comme moi ont investi dans un stylet pour le iPad et qui sont déçus du résultat. Ici on a un véritable stylo, avec une pointe très fine qui permet d’écrire comme sur un bloc de papier, de façon précise et fluide.

Hormis les captures d’écran, le S Pen permet de sélectionner une partie d’une page capturée (crop) pour l’intégrer ensuite dans une note (voir vidéo ci-après). Cette fonction permet d’annoter des idées manuscrites et de les illustrer avec des morceaux d’images prises ici ou là. Il est également possible d’intégrer dans une note n’importe-quelle image ou photo prise avec le Note ou figurant dans le dossier Images en la redimensionnant.

Le calendrier n’a pas été oublié : avec l’application S Calendrier il est possible de noter ses rendez-vous de façon manuscrite à l’aide du S Pen, et la reconnaissance d’écriture fait alors son travail en temps réel au fil de l’écriture pour transcrire le texte au format numérique et l’intégrer dans l’agenda. Ici aussi le fonctionnement est bluffant d’efficacité et de précision, et la reconnaissance de caractères est pertinente même sans apprentissage.

Nous avions déjà vu une fonction similaire avec le HTC Flyer mais elle est ici plus intuitive et peut s’avérer réellement pratique et utilisable au quotidien.

Test utilisateur : Samsung Galaxy NoteTest utilisateur : Samsung Galaxy Note

Test utilisateur : Samsung Galaxy Note

En conclusion

Le Samsung Galaxy Note est à mon sens une véritable réussite en termes de format et de fonctionnalités. Ses dimensions en rebuteront pourtant certains, mais je pense qu’il pourrait trouver sa clientèle auprès des professionnels en costume de par l’étendue de ses possibilités et ce petit plus apporté par le stylet dont certains anciens palmonautes doivent être encore nostalgiques. Il gagnerait encore probablement en intérêt et en valeur si quelques éditeurs développaient des applications spécifiques à son format, notamment de lecture numérique (magazines, catalogues, apps de style Flipboard) ou multimédia (jeux…).  Avec cet appareil certains utilisateurs se débarrasseront peut-être du couple smartphone/tablette pour tout regrouper dans un seul terminal.

Reste à savoir si le succès sera au rendez-vous, et surtout si la concurrence emboîtera le pas de ce format jusqu’à en faire un standard incontournable, ou si Samsung restera seul sur le créneau.

(ici dans quelques minutes une vidéo, en cours de montage)

Le Samsung Galaxy Note est disponible entre autres chez Expansys au prix de 579,99 euros hors promotion ou subvention opérateur. J’en profite pour remercier Expansys pour le prêt qui m’a permis de réaliser le test de cet appareil.

La page du Note sur le site de Samsung, et le micro-site dédié.

J’aime bien

  • le format et les dimensions
  • le design, la finesse, la légèreté eu vu de la taille
  • l’écran superbe et confortable
  • le stylet et les applications liées à celui-ci
  • la puissance du processeur et la fluidité
  • la qualité des vidéos (en prise de vue et en lecture)

J’aime moins

  • appareil glissant et parfois délicat à prendre en main
  • les éternels petits défauts ergonomiques d’Android
  • le bouton du stylet, très difficile à saisir et à presser
  • parfois encore un peu de latence dans certaines commandes

Caractéristiques techniques du Samsung Galaxy Note

  • Écran tactile capacitif multipoint  5.3’’ WXGA (1280 x 800 pixels)* (13,5 cm)* Super AMOLED HD
  • Processeur Dual-Core 1,4 GHz
  • Stylet S-Pen intégré
  • OS : Android™ 2.3 (Gingerbread)
  • Appareil photo principal (face arrière) : 8 megapixels avec flash-LED
  • Appareil photo face avant : 2 megapixels
  • Lecteur et enregistreur vidéo Full HD 1080p, enregistrement 1080p à 24~30 images/s
  • Tuner FM
  • HSPA+ jusqu’à 21 Mbits/s 850/900/1900/2100, EDGE/GPRS 850/900/1800/1900
  • Bluetooth v 3.0 + HS
  • USB 2.0 HOST
  • Wi-Fi 802.11 a/b/g/n, c, Wi-Fi Direct
  • A-GPS
  • Accéléromètre, boussole numérique, capteur de proximité, baromètre, capteur de lumière
  • Mémoire interne 16 Go + carte microSD (jusqu’à 32 Go)
  • 146,85 x 82,95 x 9,65 mm, 178 g

Authors:

French (Fr)English (United Kingdom)

logo-noemi

Parmi nos clients